C.S.S. – C.A. (2-0): Les Sfaxiens étaient au rendez-vous





Le tenant de la Coupe de la CAF est toujours là. Le C.S.S. sera en effet présent lors de l’apothéose continentale après avoir dominé un C.A. méconnaissable.


 


Pour cette ultime journée de la phase des poules, l’important pour le CSS était la qualification pour la finale de la Coupe de la CAF face au CA qui a souvent constitué un écueil pour l’équipe sfaxienne.


La tâche était certes difficile mais réalisable surtout que les coéquipiers de Hammami évoluaient sur leur terrain et devant leur public. Toutefois, et malgré la pression, les Sfaxiens n’ont pas trop peiné pour réaliser leur objectif face à une équipe méconnaisable surtout après les trois absences de taille enregistrées dans ses rangs (Mouihbi, Ben Yahia et Alexis).


Le match a débuté en trombe surtout que le CSS a joué l’offensive même si le nul lui suffisait pour se qualifier. Cette option offensive lui a permis de marquer dès la 35e minute quand Nafti et suite à une balle arrêtée est parvenu à ouvrir la marque. La réaction des visiteurs était sous l’effet notable devant une défense bien articulée et vigilante qui n’a laissé rien passer.


Les Sfaxiens se sont montrés plus dangereux notamment sur les contres rapides d’Opoko et c’était un début  en force du CSS orienté vers l’attaque, ce qui a surpris les Clubistes qui n’ont pas trouvé les solutions adéquates pour imposer leur jeu et imposer leur couleur afin de réaliser leur but et marquer pour assurer la qualification.


Les visiteurs ont passé par un long  temps mort avant d’entrer progressivement au vif sujet. Mais à la 35e minute, tout est tombé dans l’eau et tout s’est évaporisé après le but encaissé suite à une balle arrêtée bottée par Nafti.


En deuxième mi-temps, le CA a joué le tout pour le tout. Dè la reprise, il a essayé de sauver l’honneur au moins par le but d’égalisation. Mais ni Ouertani (46’) ni Hadhria (60’) ni encore Hamem (87’) ne purent trouver la voie des filets.


Par contre, c’est Karim Ben Amor qui après sa rentrée, a marqué le 2e but sfaxien (90+2’). Les coéquipiers de Nafti ont réalisé l’essentiel en se qualifiant pour la finale de la Coupe de la CAF.


 


Noureddine BACCOUCHE


______________________________


 


* Leurs impressions


* Ghazi Ghraïri


«Nous avons su comment gérer le match. Nous avons réalisé notre but, et c’est l’essentiel. Notre tâche sera difficile devant l’ESS en finale mais nous avons confiance à nos moyens».


* Abdelhak Ben Chikha


«Victoire méritée du CSS. Nous avons été lésés par l’arbitre du match qui a sifflé à sens unique.Toutefois, l’expérience du CSS a fait basculer la balance».


 


N.B.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com