SIPHAT: Place à l’export





Pour la SIPHAT, l’export demeure une solution «magique» pour accélérer son développement et améliorer ses résultats au cours des prochains exercices.


 


Tunis – Le Quotidien


La Société des Industries Pharmaceutiques de Tunisie (SIPHAT) a tenu, lundi dernier à Tunis, sa communication financière en présence de son management, ainsi que les intermédiaires en Bourse.


Après avoir rappelé l’historique de la société ainsi que ses différentes caractéristiques, M. Maher Kammoun, Président Directeur Général de la SIPHAT, a précisé que la société a adopté, depuis quelque temps, une stratégie visant à développer davantage ses exportations. Il a expliqué, à ce propos, que l’export est le salut du secteur des industries pharmaceutiques en Tunisie et dispose d’un important potentiel de développement au cours des prochaines années.


C’est ainsi que le chiffre d’affaires de la SIPHAT à l’export est passé de 0,875 million de dinars en 2006 à 2,441 millions de dinars en 2007. Ce chiffre est même arrivé à 2,456 millions de dinars au cours du premier semestre de l’année en cours, soit une progression de 112% par rapport au premier semestre de 2007.


Selon M. Kammoun, la société continuera sur cette lancée au cours des prochains exercices, d’autant qu’il s’agit d’un choix stratégique national, même si l’activité à l’export nécessite des investissements lourds.


Pour ce qui est des nouveaux projets, M. Maher Kammoun a souligné que la société a procédé au renforcement de ses acquis à travers l’achèvement de l’aménagement d’un nouveau laboratoire devant abriter les ateliers de production d’une nouvelle société constituée en joint venture avec les laboratoires Pierre Fabre avec un investissement de 4,8 millions de dinars. Et de mentionner que cette société, dont l’entrée en service est prévue à la fin de l’année actuelle, sera agréée par les autorités françaises de tutelle et pourra exporter ses produits vers le marché français.


La SIPHAT a entamé, également, l’aménagement des zones de circulation au sein de son usine, ainsi que le renforcement de sa capacité de production à travers l’acquisition d’une ligne de remplissage de solutés perfusables en flacons pour 2 millions de dinars, et aussi d’une autoclave de stérilisation des flacons pour 0,7 million de dinars.


En 2009, la société prévoit de renforcer encore sa capacité de production avec un investissement de 3,1 millions de dinars, et de relooker certains de ses produits pour l’exportation en Afrique Subsaharienne par le biais de la joint venture avec Pierre Fabre. La société compte, par ailleurs, construire un consortium avec d’autres fabricants tunisiens afin d’accéder à de nouveaux marchés à l’export.


Il importe de noter que la SIPHAT procédera au lancement de 5 nouveaux médicaments sur le marché tunisien au cours de l’année prochaine.


 

Mohamed ZGHAL


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com