Festivals : La Médina chante et danse





A quelques jours de l’Aïd, les gens profitent pleinement des soirées ramadanesques et ne se privent de rien. Nous les trouvons bourdonner dans les cafés comme dans les galeries d’art ou dans les festivals. Avant-hier soir, on avait l’air que le tout Tunis était dans la Médina. Il y a ceux qui s’affairent et d’autres qui s’offrent un réel plaisir en assistant à des manifestations culturelles. Du côté du Musée de Tunis qui abrite depuis le 20 septembre et jusqu’au 4 novembre l’exposition proposée par l’Institut français de coopération, L’Image révélée, il y avait quelque chose à voir. A voir de plus moderne. Avec la performance de Nicène Kosentini et la voix de notre Soprano nationale Alya Sellami. Dans le même musée mais cette fois-ci aux jardins, il y a eu un spectacle haut en couleur. La scène était envahie par une armada d’artistes dans un plateau de chant de danse. Un Stambali de Sidi Ali Lasmar, un peu beaucoup rythmé à l’africaine. Et la contagion d’atteindre jusqu’en bas de la scène. Une frange de spectateurs se sont donné libre cours à leur corps. Mais avec une hystérie maîtrisée. Le public du festival de la Médina s’est bien amusé. Changement de décor et nous voilà à Bir Lahjar. C’était plein à craquer mais avec un autre public. Celui qui affectionne d’autres registres tirés de nos chants religieux. Le second festival spirituel que chapeaute Lotfi M'raïhi et son association a pignon sur rue. La soirée inaugurale du jeudi 12 octobre a été signée par Cheïkh Ahmed Jelman de chez nous qui continue toujours dans le même sillage d’El Inchad qu’a creusé les Barraque, Ajeje et Serih. Les gens ont écouté religieusement les divers chants et saisi jusqu’à la fin avec «Talaâ Al Badrou alaïna». Le directeur de cet espace, Hamadi Mezzi, était aux anges. Enfin, il y a du monde chez lui. Et ça continue de droite comme à gauche. Un vernissage par-ci avec la hadhra, un mezoued par-là dans un espace quelconque d’art. Et des causeries à ne pas finir… Z.A.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com