Industries pharmaceutiques: «Médis» prochainement en Bourse






La cote de la Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis serait renforcée par de nouvelles entrées en 2009. La première en date pourrait être celle de la société des Laboratoires des Médicaments Stériles « Médis » dont les différentes procédures d’entrée sont en cours de préparation.


 


Tunis–Le Quotidien


Prévue au début de l’année en cours, l’introduction en bourse de la société Médis a dû enregistrer un peu de retard, pour préparer les différentes procédures et étapes nécessaires pour réussir cette opération.


On croit savoir dans ce cadre que la société a accéléré ses préparatifs pour ce projet, en collaboration avec les intermédiaires en bourse sélectionnés pour assurer cette introduction, à savoir les sociétés Tunisie Valeurs et Cofib Capital. A la lumière de ses différents efforts déployés, le projet d’introduction en Bourse de Médis pourrait être réalisé au début de l’année 2009 après avoir obtenu l’accord du Conseil du Marché Financier et aussi celui du conseil de la BVMT.


Cette introduction serait, en effet, la troisième des sociétés opérant dans le secteur des industries pharmaceutiques après celles de la SIPHAT et aussi de la société Adwya.


La société Médis a été créée en 1995 et a obtenu la licence d’exploitation en juin 1999, alors que sa première autorisation de mise sur le marché remonte au mois de février 2000. La société compte aujourd’hui un portefeuille de 100 produits.


Au fil de ses treize ans d’existence, la société Médis a réussi à développer remarquablement ses activités pour occuper actuellement la troisième place parmi les industriels pharmaceutiques tunisiens.


Outre ses activités sur le marché local, la société a adopté une stratégie de développement à l’étranger à travers des participations dans les capitaux d’autres sociétés étrangères du secteur.


C’est dans ce contexte qu’elle a réussi à racheter, récemment, près de 50% du capital d’un laboratoire algérien baptisé «Inpha». Cette acquisition devrait permettre à Médis d’améliorer la distribution de ses produits médicaux au niveau de la région maghrébine.


La société prévoit, à travers cette nouvelle acquisition, de réaliser un taux de croissance de plus de 10% à l’horizon 2010 au niveau du marché algérien qui dispose encore d’un fort potentiel de développement pour le secteur des industries pharmaceutiques, d’autant que la production locale ne couvre sur 25% de la demande.


En plus de cette acquisition, le management de la société Médis prévoit encore une extension des ses activités à l’étranger, notamment à travers de nouvelles implantations éventuellement au Maroc et en Libye.


 

Mohamed ZGHAL


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com