1er salon de la création d’entreprises : Une réussite remarquable, mais aussi des insuffisances





* Approbation du financement de 104 projets parmi les 138 présentés au salon


 


La première édition du salon de la création d’entreprises a donné lieu à des résultats notables. Il a permis de témoigner de l’engagement des jeunes et de leur motivation pour monter leurs propres projets.


 


Tunis – Le Quotidien


M. Mohamed Ben Abdallah, directeur général de l’Agence de Promotion de l’Industrie (API), a tenu hier une conférence de presse pour présenter les résultats de la première édition du salon de la création d’entreprises organisée les 17 et 18 octobre 2008 au Parc des Expositions du Kram.


Très heureux de la réussite de cette édition, M. Ben Abdallah a révélé une satisfaction des résultats du salon en particulier au niveau de la participation et aussi de l’affluence des visiteurs, dont le nombre a dépassé de loin les prévisions en atteignant plus de 16 000 jeunes, toutes catégories confondues.


Le salon a réussi, également, à regrouper près de 167 entreprises et structures d’appui réparties sur quatre villages principaux, et a enregistré l’organisation de quatre séminaires et 12 ateliers thématiques.


Au niveau de l’espace de partenariat, le salon a connu l’organisation de pas moins de 538 rencontres entre les promoteurs et les représentants des banques et structures de financement, pour étudier quelque 138 projets. Parmi ces derniers, près de 104 projets, dont 86 pour des diplômés de l’enseignement supérieur, ont été approuvés par les établissements financiers pour leur assurer le financement, avec une enveloppe d’investissement estimée à 140 millions de dinars. Ces projets devraient créer 2557 nouveaux postes d’emploi.


Au-delà de ces résultats très satisfaisants, la première édition du salon de la création d’entreprises a permis, selon le directeur général de l’API, de témoigner d’une volonté remarquable et d’une détermination des jeunes visiteurs à tirer profit au maximum du salon.


«Les jeunes ont répondu à l’appel en participant massivement au salon, et ont manifesté leur intérêt et leur volonté de lancer leurs propres projets. Maintenant c’est à nous tous de renforcer cette volonté et cette conscience de jeunes pour les faire contribuer convenablement à la dynamique économique du pays», a avancé M. Ben Abdallah.


S’agissant d’une question du Quotidien sur la présence peu remarquable des expériences de jeunes promoteurs au salon, M. Mohamed Ben Abdallah a confirmé cette remarque et a expliqué qu’il s’agit là d’une des insuffisances de cette édition, notant que les organisateurs essayeront de réserver tout un village pour les projets des jeunes promoteurs au cours des prochaines éditions, pour qu’ils puissent aider d’autres jeunes à travers leurs expériences dans ce domaine. Et de mentionner que l’API a invité certains jeunes promoteurs, ayant déjà réalisé un projet, à participer au salon, mais quelques uns seulement ont répondu à cet appel.


Le directeur général de l’API a précisé que, malgré sa réussite importante, cette première édition a connu certainement certaines insuffisances qui seront identifiées par l’étude d’évaluation, en cours de réalisation par un cabinet privé, pour essayer de les corriger dans les prochaines éditions.


 

Mohamed ZGHAL


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com