Renforcement des troupes en Afghanistan: Imran Khan met en garde les Etats-Unis





Le Quotidien-Agences


Le politicien pakistanais et ex-star du cricket Imran Khan a mis en garde les Etats-Unis contre la transposition en Afghanistan de la stratégie d'envoi de renforts adoptée en Irak, soulignant dans une interview à l'AFP les différences fondamentales entre les deux pays.


"La plupart des politiciens américains n'ont aucune idée" de la situation, a déclaré  à Londres, le président du Mouvement pour la Justice, petit parti pakistanais.


"Ils disent donc que c'est très facile, qu'ils veulent l'envoi de renforts. Mais comprennent-ils qu'envoyer des renforts en Afghanistan et au Pakistan (serait) complètement différent que dans les centres urbains en Irak?", s'est-il demandé.


L'Afghanistan est "une vaste zone étendue" où les violences "se sont transformées en un nationalisme pachtoune", a-t-il ajouté, en référence aux tribus des zones frontalières entre le Pakistan et l'Afghanistan. "Ils peuvent compter sur un nombre gigantesque d'hommes et d'armes", a rappelé Khan.


Les Pachtounes seraient une cinquantaine de millions dans les zones tribales qui abriteraient des talibans combattant en Afghanistan.


Le candidat démocrate à l'élection présidentielle américaine, Barack Obama, soutient un tel renfort ("surge" en anglais) en Afghanistan, tout comme son rival, le républicain John McCain.


Obama s'est par ailleurs dit prêt à des frappes militaires ciblées au Pakistan, avec ou sans l'autorisation d'Islamabad, contre les membres du réseau terroriste Al-Qaïda qui sont soupçonnés d'avoir trouvé refuge dans les zones tribales pakistanaises.

Imran Khan a cependant apporté son soutien à Obama, qui "semble mieux comprendre la situation que McCain".


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com