Emploi : Création de 10 nouveaux centres d’appel d’ici fin 2006





Devenue la première destination dans le domaine en Afrique francophone, la Tunisie continue à drainer les opérateurs étrangers dans le secteur des centres d’appel. Dix nouveaux projets employant au moins un millier de jeunes devraient en effet être opérationnels d’ici la fin de l’année… Tunis — Le Qutidien Le potentiel du marché des centres d’appel est encore loin d’être complètement exploité en Tunisie. Les call-centers, qui s’y développent très vite et qui sont particulièrement prisés par les entrepreneurs français et européens verront leur nombre se renforcer par de nouvelles créations. Du côté du Ministère des Télécommunications on est rassuré que l’objectif fixé pour l’année 2006 soit réalisable. L’arrivée en masse de nouveaux investisseurs étrangers dans le domaine durant les trois dernières années a, en effet, encouragé les autorités compétentes à mettre la barre un peu plus haute en termes des nouveaux projets réalisables avant la fin de l’année 2006. On s’est permis ainsi de tabler sur environ cent projets de call-centers opérationnels sur le territoire national. Cela doit permettre de réaliser un taux d’embauche très appréciable puisqu’on parle d’ores et déjà de 7000 jeunes opérant dans le domaine avant la fin de l’année en cours. Selon nos sources au sein du Ministère de tutelle, il y aura au moins 10 nouvelles créations qui devraient être opérationnelles avant le 31 décembre 2006. Les nouveaux projets qui ouvriront leurs portes dans des gouvernorats de l’intérieur du pays seraient capables d’offrir, ensemble, près de mille nouveaux postes d’emploi. On croit savoir aussi du coté des structures de promotion des investissements étrangers que le marché est encore loin d’être complètement exploité. Il est particulièrement prisé par les entrepreneurs français et européens. Ces derniers sont attirés par la potentialité de jeunes diplômés possédant des compétences qui correspondent à leurs besoins. Parmi les principaux atouts de la Tunisie qui est devenue la première destination dans le domaine en Afrique francophone, sa main-d’œuvre qualifiée et bon marché et ayant une très bonne connaissance de la langue française et des langues européennes. La flexibilité horaire qui caractérise l’activité des centres d’appel en Tunisie représente également un autre atout majeur en termes d’attractivité des investisseurs. Il se traduit par un plus faible taux d’absentéisme et un taux de rotation moins important qu’en Europe. Hassen GHEDIRI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com