Pakistan : Un puissant séisme fait plus de 170 morts





Un puissant séisme a secoué hier à l'aube le sud-ouest du Pakistan, faisant au moins 170 morts, ensevelis sous les décombres des maisons en terre séchée, et des milliers de sans-abri qui attendaient l'arrivée des premiers secours dans cette région reculée.
Le Quotidien-Agences
La secousse d'une magnitude de 6,4 a dévasté plusieurs villages de la région de Ziarat, une localité située dans des collines de la province du Baloutchistan, proche de la frontière avec l'Afghanistan.
La plupart des victimes ont été dénombrées dans ces villages au relief escarpé, à une cinquantaine de kilomètres à l'est de Quetta, la capitale provinciale. Les habitants ont été surpris dans leur sommeil lorsque les maisons de terre se sont effondrées sous l'effet des glissements de terrain.
"Environ 170 personnes ont été tuées", a déclaré un porte-parole d'un ministre provincial, Zamarak Khan. "6.000 personnes ont perdu leur maison", a-t-il ajouté, en précisant avoir recueilli ces informations auprès des habitants de la zone sinistrée.
Au moins huit villages des environs de Ziarat ont subi des dégâts, dont l'un a été presque entièrement détruit, selon Qaseem Kakar, un responsable de la police locale, joint au téléphone.
Les autorités locales ont estimé que le bilan risquait de s'alourdir, et appelé à l'aide des équipes médicales et des secours.
"Il reste des gens sous les décombres. Une centaine de personnes sont blessées", a indiqué un responsable de la police de Ziarat, Mohammed Ghaiyas.
Environ 250 soldats et deux hélicoptères de l'armée ont été envoyés à Ziarat pour participer aux secours.
"Les destructions sont importantes. Les gens ont besoin d'une aide immédiate", a déclaré un officier, le colonel Mohammad Babar, après un vol de reconnaissance au-dessus de la région.
Des tentes, des couvertures et de la nourriture ont commencé à être acheminés vers Ziarat, ainsi que des équipes médicales, a déclaré le chef des services chargés de la gestion des situations d'urgence, le général à la retraite Faruq Ahmed.
Le séisme, suivi par de nombreuses répliques au cours de la journée, a provoqué des scènes de panique dans les rues de Quetta, où des habitants se sont précipités dehors et se sont regroupés, enveloppés dans des couvertures pour se protéger du froid matinal.
Le tremblement de terre a également été ressenti dans la province afghane de Kandahar, où aucune victime n'a été signalée.
Le Pakistan est fréquemment secoué par des séismes, dont l'un des plus meurtriers, d'une magnitude de 7,6, avait fait 74.000 morts et 3,5 millions de sans-abri le 8 octobre 2005 dans le nord du pays, en particulier dans la région himalayenne du Cachemire.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com