Equipement : Lumière sur les nouvelles mesures réglementant les marchés publics





Tunis - Tunis


L’amélioration de la qualité de conclusion et d’exécution des marchés de construction et de travaux publics dans le cadre des nouvelles mesures réglementant les marchés publics a été au centre de la journée d’études organisée hier, à Tunis, à l’initiative du ministère de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire.
L’organisation de cette journée d’études illustre l’intérêt constant que la Tunisie accorde au secteur du bâtiment et des travaux publics et au suivi des besoins et préoccupations du secteur à la lumière des progrès que le pays connaît en matière d’infrastructure et de développement économique.
M. Slaheddine Malouche, ministre de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire a souligné, à l’ouverture des travaux de cette journée, l’aspect stratégique que revêt le système des marchés publics dans la vie économique de l’Etat, du fait qu’ils constituent l’une des composantes principales de l’œuvre de développement et d’autant qu’ils couvrent tous les investissements du XIe Plan de développement.
Il a ajouté que les travaux publics sont le catalyseur de l’économie au plan des programmes, des projets, de l’emploi et de l’intégration dans la vie professionnelle , appelant à la nécessité d’accorder davantage d’intérêt à leur gestion moyennant notamment l’introduction des améliorations nécessaires garantissant l’efficience et l’efficacité attendues, la transparence requise, la sécurité et l’équité des opérations.
Le ministère a passé en revue l’ensemble des dispositions réglementant les marchés publics depuis le mois de juillet dernier, évoquant, à ce titre, la publication des textes parus suite notamment aux mutations que le secteur du bâtiment et des travaux publics connaît (hausse des prix des carburants et du fer).
M. Malouche a rappelé les principaux amendements introduits dans ce cadre et consistant essentiellement en la maîtrise de l’octroi des marchés publics, le renforcement des droits de leurs titulaires, outre la possibilité pour les entreprises de réviser les prix des marchés relatifs aux travaux, eu égard aux coûts et charges additionnels qu’elles ont subis lors de la réalisation. Il s’agit également de simplifier les procédures administratives et d’assouplir la marche du travail des entreprises du bâtiment et des travaux publics.
Le ministre a souligné la nécessité de conférer davantage d’efficience au rôle de toutes les parties intervenants dans ce secteur, à savoir les services publics et semi-publics, les prestataires de services parmi les entreprises et bureaux d’études et le contrôle des ingénieurs (consultants et architectes) en vue du respect des principes de la profession en vigueur, pour prendre les mesures qui s’imposent en matière de respect des délais et fournir les ressources matérielles et humaines exigées.
M. Mohsen Laroui, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargé de la coordination entre la commission supérieure des travaux et la structure d’appui et de révision des travaux publics, a de son côté mis en exergue l’importance  des nouvelles dispositions réglementant les marchés publics lesquelles, a-t-il dit, traduisent l’intérêt et le soutien accru que la Tunisie accorde à ce secteur afin de l’adapter aux exigences de l’actuelle conjoncture internationale et aux nouveaux besoins, notamment avec le démarrage des mégaprojets et le souci de l’Etat de procurer des postes d’emploi et de renforcer le tissu économique.
Il a appelé toutes les parties intervenantes à respecter l’ensemble des   normes pour hisser à des paliers supérieurs la profession et réglementer ses structures internes pour une meilleure conformité au progrès que la Tunisie vit.
Des communications portant sur “les nouvelles mesures et problématiques posées dans le domaine des marchés publics et les tâches de l'Observatoire national des marchés publics à la lumière des nouvelles exigences”, “les engagements de l’acheteur public à travers les nouvelles dispositions en matière de marchés publics”, “l’élaboration, l’actualisation et le contrôle des prix des marchés publics en fonction des nouvelles dispositions” ont également été présentées à cette occasion.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com