Le Pentagone: Pas de réconciliation avec le mollah Omar





Le Quotidien — Agences
Les Etats-Unis soutiennent les efforts du gouvernement afghan pour se réconcilier avec les insurgés talibans, mais pas avec leur chef suprême, le mollah Mohammad Omar, a déclaré le porte-parole du Pentagone, Geoff Morrell.
"En tant que gouvernement nous ne croyons pas que le mollah Omar soit quelqu'un avec lequel on se réconcilie", a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse.
"Le mollah Omar a le sang de milliers d'Américains sur les mains, au vu du soutien qu'il a apporté à Oussama Ben Laden", le dirigeant du groupe islamiste radical Al-Qaïda, a-t-il poursuivi.
Les Etats-Unis ont offert une récompense de 25 millions de dollars pour sa capture.
Les violences ont redoublé d'intensité en Afghanistan depuis près de deux ans malgré la présence de 70.000 soldats de deux forces multinationales, l'une de l'Otan, l'autre sous commandement américain (Operation Enduring Freedom).
Dans ce contexte, le gouvernement afghan et des responsables américains se sont prononcés en faveur d'un dialogue avec les insurgés.
Des responsables afghans ont rencontré début octobre à la Mecque, en Arabie Saoudite, d'anciens membres du régime des talibans, marquant une première ébauche de négociations à haut niveau entre les deux parties.
Le secrétaire américain à la Défense Robert Gates ainsi que le général américain David Petraeus, en passe d'être nommé vendredi chef des troupes américaines dans les guerres d'Irak et d'Afghanistan, se sont aussi prononcés pour l'ouverture d'un dialogue avec les talibans.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com