Le ministre libyen des A.E. : Tripoli prévenu des bombardements US de 1986 par Rome





Le Quotidien-Agences
Tripoli a été prévenu des bombardements américains d'avril 1986 par le chef du gouvernement italien de l'époque, Bettino Craxi, ce qui a probablement permis de sauver la vie de son dirigeant Mouammar Kadhafi, a affirmé à Rome son ministre des Affaires étrangères.
"Le président du Conseil m'a envoyé message via un ami commun pour me dire: «Attention, le 14 ou le 15 avril (1986), il y aura un raid américain contre la Libye»", a déclaré aux journalistes le ministre libyen, Mohammed Abdel-Rahman Shalgham, à l'époque ambassadeur en Italie.
L'émissaire de Craxi a contacté l'ambassadeur "deux jours avant l'agression américaine, le 11 ou le 12 avril", a précisé l'ambassadeur, cité par l'agence Ansa.
"Il était difficile de savoir quel serait le jour exact" de l'attaque, a dit le ministre, ajoutant que l'avertissement italien avait probablement permis de sauver Kadhafi même s'il "ne connaissait pas les détails de l'opération" militaire.
Cette information a été confirmée par Giulio Andreotti, sept fois chef du gouvernement italien et alors chef de la diplomatie.
"Le raid américain était une initiative totalement déplacée, une énorme erreur", a dit Andreotti. Interrogé sur la réalité de cet avertissement, il a répondu: "je considère que oui".
 Après avoir accusé la Libye d'être responsable de l'attentat contre une discothèque fréquentée par des Américains à Berlin, les Etats-Unis ont effectué un raid contre Tripoli et Benghazi le 15 avril 1986 qui a fait 41 morts. Parmi les victimes, presque toutes civiles, figurait la fille adoptive de Kadhafi, âgée de 15 mois.
Le socialiste Bettino Craxi a été président du Conseil entre 1983 et 1987.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com