Al Ahly-Cotonsport (Demain) : Une apothéose de feu !





Al Ahly, le club le plus titré d’Afrique, veut reprendre son règne contre Cotonsport, force montante du continent, âgée d’à peine 22 ans et déjà en finale de la Ligue des champions, dont l’aller se joue demain au Caire.Cotonsport, né en 1986 de la volonté d’un dirigeant de la grande entreprise cotonnière du Nord-Cameroun, Mohamed Iya, désormais président de la Fédération camerounaise, ne pèse pas bien lourd avec sa seule finale africaine, la Coupe de la Confédération 2003 perdue contre le Raja Casablanca (0-2/0-0), face au plus beau palmarès du continent.
Al-Ahly, sorte de Real Madrid des pyramides, a remporté cinq fois la compétition majeure en Afrique (1982, 1987, 2001, 2005, 2006) ainsi que quatre Coupes des coupes.
Le géant cairote dispute là sa quatrième finale de C1 de rang et va tenter de récupérer sa couronne abandonnée aux Tunisiens de l’Etoile l’an dernier (0-0/1-3).
L’histoire  n’est pas seule à faire pencher le pronostic vers le  club égyptien : Al-Ahly aligne une phalange de doubles champions d’Afrique (CAN-2006 et 2008 avec les Pharaons), dont le meneur de jeu Abou Trika, un des tout meilleurs joueurs du continent.
Les Verts de Garoua n’ont à leur opposer que la soif de reconnaissance d’un patchwork de jeunes joueurs pas encore repérés par les recruteurs européens.
Depuis le milieu des années 1980, les clubs d’Afrique du Nord, plus prospères et capables d’attirer les meilleurs joueurs d’Afrique Noire, trustent les compétitions. Mais le Cotonsport a détrôné les grands noms du passé (Canon  Yaoundé, Union Douala...) au pays des Lions Indomptables, terminant premier ou deuxième depuis 1996 (neuf titres de champion), et peut espérer ramener la première Coupe d’Afrique au Cameroun depuis 1981 (Union Douala).


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com