Démission du chef des forces britanniques en Afghanistan





Le Quotidien-Agences 
Le chef des forces spéciales britanniques en Afghanistan a démissionné, en accusant le gouvernement de Londres d'être responsable du sous-équipement des troupes, a indiqué le quotidien Dail Telegraph dans son édition d’hier.
Le major Sebastian Morley, commandant des SAS (services spéciaux de l'armée de l'air britannique) en Afghanistan, a accusé le gouvernement de "sous-investissement chronique" pour l'équipement des militaires dans sa lettre de démission, selon le quotidien.
Le major Morley, dont la démission serait aussi due à des "raisons personnelles", s'était à plusieurs reprises publiquement inquiété de l'équipement trop léger des véhicules de type Snatch Land Rover, chargés de transporter les troupes, rappelle également le Daily Telegraph.
Quatre soldats britanniques avaient été tués en juin dernier quand leur véhicule avait sauté sur une mine dans la province d'Helmand, au sud de l'Afghanistan.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com