Shenzhen – Chine : Emeute anti-policière





Le Quotidien — Agences
La situation était redevenue calme hier à Shenzhen, dans le sud de la Chine, après l'attaque d'un bâtiment de la police par des centaines de personnes protestant contre la mort d'un motocycliste, selon la police et un témoin.
Dans les rues du quartier, où les violences ont duré plusieurs heures dans la nuit de vendredi à samedi, les habitants vaquaient à leurs tâches habituelles hier et les commerces étaient ouverts, a constaté un journaliste de l'AFP.
Près du bâtiment de police cible des émeutiers, les forces de l'ordre ont cependant été renforcées.
Les violences ont été déclenchées par la mort vendredi à la mi-journée de Li Guochao, âgé de 31 ans, selon un communiqué de la police de Shenzhen diffusé samedi, qui n'a pas fait état de blessés.
Circulant sur une moto sans plaque, il avait été grièvement blessé après avoir tenté de franchir un contrôle à Bao'An, le plus peuplé des six districts de Shenzhen, la métropole du sud située en face de Hong Kong, selon le texte.
Le contrôle était destiné à lutter contre un phénomène largement répandu en Chine, celui des taxis ou des véhicules de transport qui circulent sans autorisation.
Après que l'une des personnes participant au contrôle eut jeté sur Li son talkie-walkie, le motocycliste a perdu le contrôle de son véhicule et est allé heurter un pylône. Il est décédé ensuite à l'hôpital, selon la police.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com