Sinaï: Des Bédouins enlèvent puis relâchent des policiers égyptiens





Le Quotidien-Agences
Des Bédouins ont attaqué hier un camion de la police égyptienne dans le Sinaï, enlevant 25 policiers pour protester contre la mort de l'un des leurs, tué par la police, a indiqué un responsable des services de sécurité.
Les policiers ont par la suite été relâchés.
Le camion de police se dirigeait vers le point de passage d'Al-Oja (Nitzana, en hébreu), entre l'Egypte et Israël, "lorsqu'il a été arrêté par trois pick-up, à bord desquels se trouvaient des Bédouins armés", a-t-il précisé.
"Les Bédouins se sont emparés de 25 policiers et les ont emmenés vers une destination inconnue", a-t-il affirmé.
D'après lui, les Bédouins entendaient protester contre la mort de l'un des leurs, tué lundi par la police lors d'une fusillade.
Selon l'agence officielle égyptienne Mena, l'homme était un trafiquant de drogue.
Un officier de police et trois policiers ont en outre été blessés, a annoncé le ministère égyptien de l'Intérieur, lorsque des centaines d'autres Bédouins en colère contre la mort de cet homme ont assiégé plus tôt hier un poste de police à Al-Madfouna, une petite localité égyptienne près de la frontière avec Israël.
Le pouvoir central entretient des relations difficiles avec les Bédouins, divisés en une quinzaine de clans dans le Sinaï, vaste péninsule désertique limitrophe de la bande de Gaza et d'Israël.
Une lourde répression s'était abattue sur certains clans bédouins après la vague d'attentats sanglants perpétrés entre 2004 et 2006 contre plusieurs stations balnéaires de la mer Rouge.
Les tentatives de rapprochement entre Le Caire et les clans bédouins ont jusqu'à présent échoué.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com