Berlusconi change de camp ?: «Les Etats-Unis ont provoqué la Russie»





Le Quotidien - Agences
Le premier ministre italien Silvio Berlusconi en visite en Turquie a déclaré mercredi que les Etats-Unis avaient provoqué la Russie.
"Je vais vous le dire franchement: nous estimons qu'il y a eu des provocations à l'encontre de la Russie", a déclaré le premier ministre italien cité par l'agence Apcom.
Parmi ces provocations Berlusconi a cité le projet de déploiement du bouclier antimissile en Pologne et en République tchèque, la reconnaissance unilatérale du Kosovo et l'accélération du processus d'adhésion de la Géorgie et de l'Ukraine à l'OTAN.
"La Russie a riposté par des commentaires qui ont été qualifiés de provocants", a déclaré Berlusconi évoquant la décision de la Russie de déployer en cas de nécessité les missiles de théâtre Iskander dans l'enclave russe de Kaliningrad.
"Nous ressentons maintenant la peur de l'époque de la "guerre froide", quand "deux arsenaux nucléaires se faisaient face", a confié le premier ministre italien.
Silvio Berlusconi a reconnu que des problèmes existaient dans les rapports Russie-Occident, mais qu'il était nécessaire de faire le maximum pour éviter un retour à la "guerre froide".
Selon Berlusconi, le rapprochement entre la Russie et les Etats-Unis est le but principal de sa politique extérieure.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com