En visite à Paris: Saakachvili appelle Sarkozy à ne pas céder à la “realpolitik”





Le Quotidien - Agences
Le président géorgien Mikheïl Saakachvili, en visite hier en France, a appelé son homologue français Nicolas Sarkozy, président de l'UE, à ne pas céder à la "realpolitik", à la veille d'un sommet Russie-UE qui doit marquer une normalisation des relations avec Moscou.
Les deux dirigeants, qui s'étaient rencontrés à Tbilissi en plein conflit russo-géorgien en août, devaient s'entretenir dans l'après-midi à la présidence française.
Le président géorgien veut s'assurer que les Européens ne renoncent pas au principe de l'intégrité territoriale de son pays, alors que la Russie a reconnu l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, les deux régions séparatistes où elle a déployé des milliers d'hommes.
"Il y a des éléments de realpolitik très présents dans le monde aujourd'hui, parce que c'est la crise mondiale, les gens pensent à leurs propres problèmes", a déclaré. Saakachvili sur la radio France Inter.
"Mais il faut toujours garder des principes", a-t-il ajouté, précisant qu'il entendait "exprimer" cette position lors de son entretien avec Sarkozy, dont il a tenu à saluer "l'intervention formidable au moment où les chars russes étaient en train d'approcher de la capitale géorgienne".
Sarkozy avait négocié, au nom de l'UE, un accord de cessez-le-feu le 12 août entre Moscou et Tbilissi, puis un plan de paix, le 8 septembre.
Le président français qui, à de nombreuses reprises, a affirmé son attachement à "l'intégrité territoriale de la Géorgie", s'est prononcé la semaine dernière pour la reprise des négociations européennes sur un partenariat renforcé avec Moscou.
Le président géorgien a visiblement tenu à être présent à Paris la veille d'un sommet UE-Russie à Nice (sud-est), où doit être décidée la date de la reprise des pourparlers russo-européens.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com