Opportunités d’emplois pour les diplômés : Un concours pour recruter 21 ingénieurs…





Figurant parmi les disciplines les plus touchées par le chômage, les ingénieurs comptent beaucoup sur les concours nationaux pour intégrer la vie professionnelle. Dans les prochains jours, ils auront l’occasion de postuler pour 21 postes.

Tunis - Le Quotidien
L’offre émane du ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie. Il s’agit d’un concours externe sur épreuves pour le recrutement d’ingénieurs principaux de tronc commun dans la fonction publique.
Le concours est réservé aux candidats dont l’âge ne dépasse pas 40 ans et titulaires du diplôme national d’ingénieur ou un diplôme équivalent.
Dans le communiqué relatif à ce concours, le ministère a fixé les spécialités concernées ainsi que le nombre de postes disponibles dans chacune d’entre elles. Soit 21 postes. Il s’agit de trois ingénieurs en génie civil, 3 ingénieurs en ingénierie d’énergie, 3 autres en ingénierie biologique, deux en chimie d’analyse et d’outils, un ingénieur en génie mécanique, sept ingénieurs en informatique et enfin deux postes destinés aux diplômés en génie électrique. Le dernier délai pour le dépôt des candidatures est fixé au samedi 22 novembre, alors que les épreuves vont se dérouler le 26 décembre 2008. 
Il convient de rappeler, d’autre part, que les diplômés des écoles d’ingénieurs se heurtent de plus en plus aux problèmes de chômage. Demeurant très prisées par les bacheliers, les études dispensées par les établissements d’enseignement supérieur de formation d’ingénieurs ont en effet rejoint la liste de filières confrontées aux contraintes d’encombrement. Ce qui a fini par se répercuter sur le taux d’employabilité des diplômés.
La Tunisie compte aujourd'hui seize établissements d'enseignement supérieur chargés des formations d'ingénieurs dans diverses filières.
Les statistiques de l’Ordre des Ingénieurs Tunisiens communiquées le mois dernier montrent que le nombre des diplômés des ces établissements a dépassé cette année les 21 ingénieurs, toutes disciplines confondues.
Sur le portail des ingénieurs tunisiens (www.mouhendis.com), on estime que le chômage touche entre 14 et 20% des diplômés. Alors qu’une récente étude faite par la Banque Mondiale a révélé que le chômage des ingénieurs dépasse en Tunisie les 31%.


H. GHEDIRI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com