E.S.T. – Cabral : Chronique d’une séparation précipitée !





Deux jours ont suffi pour que le divorce entre l’E.S.T. et Cabral soit consommé. Mais, au fait, qu’est-ce qui a précipité cette séparation que peu de gens attendaient et que certains la souhaitaient en douceur ?
A vrai dire, certaines raisons objectives ont précipité le départ du Brésilien. Il y a eu d’abord la manière de jouer de l’équipe qui n’a convaincu personne malgré la richesse de l’effectif face à l’O.B., Al Ahly de Tripoli, le CSHL et enfin contre le CA.
Certains choix ont été très discutés par l’entourage proche du club comme celui d’aligner Badra et Bekri lors du derby, alors que  les jeunes Chammari et Ben Mansour étaient hautement compétitifs.
Ensuite, pour revenir  à un passé  récent, il y a eu ce différend entre Cabral et Ameur Bahri et l’entêtement du Brésilien à jouer le rôle du seul maître à bord. Enfin, la décision d’écarter Zoubeïr Boughenia et Marcelo Cardoso, les plus proches collaborateurs de Cabral. Ce dernier s’est senti visé par cette mesure et n’a pas caché son mécontentement.
A partir de là, la déchirure est devenue nette et le divorce inévitable surtout que d’autres personnes aussi ont commencé à manifester une certaine hostilité à l’égard du Brésilien qui refuse, depuis quelques temps, une immixtion dans ses registres.
L’année dernière, le départ de Cabral à pareille époque de la saison a été regretté au printemps et il a été rappelé en catastrophe. Est-on en train de commettre la même erreur? Seul l’avenir nous le dira. En attendant, c’est Kanzari qui se charge de l’équipe seniors jusqu’à nouvel ordre.
C’est donc, dans des conditions bien particulières que l’Espérance va aborder le match de demain à Kasserine. L’équipe a rejoint hier Kairouan après la séance d’entraînement menée par Kanzari. Le départ pour Kasserine  est programmé pour cet après-midi.
Chapitre effectif, les Sang et Or récupéreront Chammam et Mahjoubi mais ne pourront pas compter sur Besala, blessé. Une nouvelle donne qui offre la possibilité à Kanzari  de compter sur un autre étranger qui pourrait être le Congolais Mbélé.
Ainsi, il y a de fortes chances de voir l’équipe connaître de nouveaux changements au niveau des hommes mais aussi de la stratégie dans la mesure où le 4-4-2 pourrait compter cette fois-ci sur deux pivots qui seraient Hammi et Mahjoubi. Quant à l’objectif il ne pourrait être que la victoire dans la mesure où l’équipe ne compte plus qu’un seul point d’avance sur le second qui arrive à grand pas et qui a eu  à s’imposer à... Kasserine.


Jamel BELHASSEN




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com