Basket : Dans le sillage du sacre arabe





Le Championnat arabe des nations sitôt plié avec, nous ne cessons de le rappeler avec enthousiasme et fierté, la consécration du Cinq national, place, à partir de ce soir, à la compétition locale.
Sur fond de vœu chèrement formulé: que la flamme inextinguible, de mise à Nabeul, déteigne
sur nos clubs dans leur exhaustivité.
C’est l’effet de contagion qui est, pour ainsi dire, vivement souhaité. Ce serait, en effet, une irréductible frustration, si cette bouffée d’air pur venait à s’édulcorer progressivement, pour laisser place à une platitude ayant miné l’évolution du BB national pendant de longues années. Mais pour que ce vœu soit exaucé, toutes les parties prenantes de cette discipline, appelée à devenir un sport ciblé (n’est-ce pas messieurs les décideurs au plus haut niveau ?), doivent regarder dans la même direction, même au prix de divergences, pourvu que la finalité quêtée s’apparente à l’intérêt suprême du BB.

* Nouvelle formule
Ceci dit, l’exercice (2008-2009) connaîtra une nouvelle formule, donnant à voir un système de poules, composée chacune de 6 équipes. C’est ainsi que le tirage au sort a désigné SN, CA, EZS, CSC, ASH et JSM pour la poule A, et ESS, JSK, ESR, USM, DSG et SSK pour la poule B. Ces équipes se rencontreront dans le cadre d’une première phase avec, à la clé, 10 rencontres. Pour le compte de la phase suivante, les trois premières équipes de chaque poule se qualifieront pour le play off et les trois dernières, toujours de chaque groupe, joueront pour le play out. A l’issue de cette phase, les quatre premières équipes du play off constitueront le super play off, alors que les quatre dernières du play out en découdront pour le maintien. Quant aux deux dernières classées du play off et aux deux premières du play out, elles seront réunies dans une nouvelle poule dont l’enjeu sera la coupe de la FTBB. Enfin, les deux premières équipes du super play off brigueront le titre, tandis que les deux dernières équipes ayant joué pour le maintien rétrograderont en division inférieure. Espérons que tous les acteurs s’adapteront à cette nouvelle formule qui privilégie l’allégement du calendrier général, attendu que la priorité absolue sera, à l’évidence, l’équipe nationale. Une option d’autant plus légitime qu’elle a donné ses fruits à l’occasion du récent sacre arabe, à la lumière de la mobilisation générale pendant des semaines et même des mois au profit du Cinq national. Le prochain championnat d’Afrique des nations, le palier supérieur que nous convoitons désormais, en vaut bien la chandelle.

Wahid SMAOUI

Les 12 entraîneurs

SN: Najeh Abid (reconduit)
CA: Monaem Aoun (reconduit)
EZS: Sami Housseïni (reconduit) et Outaïel Aouij (nouveau)
CSC: Mounir Nefzi (reconduit)
ASH: Slah Youssef (reconduit)
JSM: Boubaker Jaouida (nouveau)
ESS: Ridha Labidi (nouveau)
JSK: Abdessattar Elloumi (nouveau)
USM: Walid Gharbi (reconduit)
ESR: Badreddine Ben Amor (reconduit)
DSG: Fathi Hajri (nouveau)
SSK: Sami Tlili (reconduit)


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com