C.S.H.L.: Faire montre de courage





Alors que l’on croyait que le CSHL était bien parti pour jouer les trouble-fêtes, surtout que l’entraîneur Akacha et son adjoint Laâbidi disposent d’un effectif sans commune mesure avec celui de l’année dernière, l’équipe est tombée dans ses vieilles habitudes.
C’est vrai que les Hammam-Lifois n’ont pas de «terrain propre», mais cela n’explique pas leur seule victoire, après huit journées, de surcroît, enregistrée à l’extérieur.
Et ce n’est, certainement, pas contre un «gros» du championnat, le CA en forme rassurante dans le derby contre l’EST que le CSHL va chercher à améliorer son classement.
Pourtant, les Hammam-Lifois réussissent bien face aux favoris de la compétition, comme le démontre leur seule victoire contre le CSS à Sfax même.
Mais les Banlieusards du Sud viennent d’essuyer une lourde défaite devant l’EST à Radès.
Le CSHL est, donc, capable du pire, comme du meilleur et les protégés de Akacha, ne viendront pas à Tunis ou plutôt à El Menzah en victimes expiatoires. Loin de là.
Après leur semi-échec contre le CAB à Radès, les joueurs semblent décidés à se racheter, surtout qu’ils n’ont guère le choix et que les supporters du club commencent, sérieusement, à donner de la voix.
Pour preuve, les remous qui circulent, actuellement et donnent Ridha Akacha, limogé pour insuffisance de résultat.
Retour de Victor et Ghariani
Absents contre le CAB, ces deux éléments ont fait cruellement défaut à l’ensemble hammam-lifois et vont faire leur réapparition contre le CA. Un renfort de taille pour Akacha et son équipe qui ont besoin de toutes leurs forces vives contre le CA.
De plus, Akacha n’aura que l’embarras de choix pour former son équipe.
Une autre occasion s’offre au CSHL pour montrer qu’il est capable de jouer un rôle non négligeable dans cette compétition.


Formation probable
Hamrouni, Amara, Harrane, Cissé, Evans, Victor, Marzouki, Slama, Ben Chouikha, Khelifa, Ghariani.


Moncef SEDDIK




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com