Programme Euro-Med jeunesse III : La sauvegarde de l’environnement enseignée aux jeunes





Un stage de formation dénommé «25/21» aura lieu du 20 au 27 novembre à Tunis dans la cadre du programme «Euro-Med jeunesse III». Il s’agit d’une nouvelle opportunité que les personnes impliquées en Tunisie dans les activités de jeunesse pourront partager avec d’autres jeunes des pays méditerranéens durant une semaine.


Tunis-le Quotidien
Au cours de ce stage, les participants auront à développer et promouvoir des attitudes et des réactions positives concernant la sauvegarde de l’environnement tout en développant des compétences en matière d’éducation environnementale dans le champ euro-méditerranéen. Le programme de formation en question consiste à promouvoir auprès des jeunes et moins jeunes une logique de tolérance et de tracer un itinéraire de compréhension mutuelle pour les participants des pays euro-méditerranéens à ce stage. Dans le dessein de promouvoir aussi les compétences des travailleurs jeunes et d’améliorer l’éducation environnementale dans l’espace méditerranéen, les différentes séances de formation seront focalisées sur la sensibilisation des jeunes Méditerranéens aux moyens actuels du développement durable à l’échelle locale et internationale et à la définition d’une vision pour des jeunes euro-méditerranéens sur cette problématique et, d’autre part, d’échanger les idées et les expériences des différents participants en matière d’éducation environnementale .
Le choix de l’appellation «25/21» pour ce stage n’est pas fortuit. Il renvoie au point 25 de l’Agenda 21. Ce programme tentera de mettre au profit des jeunes des Agendas 21 locaux dans toutes les régions et un mécanisme de production d’un guide du formateur et d’un manuel pour les communes et les acteurs locaux du développement désirant mettre en place le processus de l’Agenda 21 local. Force est de rappeler que la Tunisie compte une cinquantaine d’Agendas 21 répartis sur toutes les régions du pays. Ces programmes ont été initiés directement par les communes mais, aujourd’hui, huit seulement sont considérés comme achevés. Il s’agit des Agendas 21 des villes d’El Jem, Monastir, Ksar Hellal, Mahdia, Kairouan, Bekalta, Sakiet Eddaier et Hammam-Lif.


200 communes tunisiennes sur la ligne
Force est de noter que dans les prochaines années, le programme des Agendas 21 sera appelé à être généralisé dans près de 200 communes tunisiennes ayant adhéré au processus dudit programme. Aujourd’hui, de nombreuses villes tunisiennes œuvrent à promouvoir la qualité de l’environnement, accroître l’insertion des jeunes au processus économique, entre autres. Ainsi, pour relever tous ces défis, les instances environnementales de ces différentes villes ont été appelées à élaborer des projets environnementaux ambitieux, stratégiques et prospectifs sur la base d’une démarche dynamique et des opportunités qui se présentent dans le cadre des Agendas 21 des villes tunisiennes.
Précisons que les programmes des Agendas 21 élaborés, ou en cours, ont été focalisés sur des domaines d’actions prioritaires relatifs au développement, l’emploi, la protection des ressources naturelles, l’écologie, la qualité de la vie, l’aménagement urbain, la promotion des politiques culturelles et la sauvegarde du patrimoine. Ces programmes interviennent dans les régions en fonction de leurs spécificités respectives et des possibilités locales. Ils ont également au menu d’autres domaines d’action portant sur les questions de la jeunesse ainsi que celles de la promotion de la vie associative, la place de la femme dans le développement et la sensibilisation des enfants à la protection de l’environnement. Force est de souligner que dans le cadre de son programme d’intervention au niveau international, l’Agenda 21 mondial met en évidence l’importance du développement urbain dans une problématique de développement durable. Ses chapitres 7, 27 et 28 constituent d’ailleurs une référence pour l’Agenda 21 local et celui mondial en la matière.


Ousmane WAGUÉ




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com