LIGUE 1 : Le renouveau marsois





Le trio de tête a confirmé sa bonne santé actuelle. L’E.S.S. et le C.A. sans trop forcer, et l’E.S.T., avec les tripes ont imposé leur loi. Loin, derrière, le CAB a réalisé son... cinquième nul consécutif alors que l’ASM ne fait plus qu’avancer.
Le fait de la journée a été cet «entêtement» du sort qui s’abat sur les Béjaois, à chaque fois qu’ils accueillent le S.T. Quant à la Palme du jour, elle revient méritoirement à l’ASM, qui était, il y a quelques journées, une pitoyable lanterne rouge.
Bira, le coach, était déjà sur un siège éjectable, après un bilan inquiétant durant les quatre premiers matches. Il fallait réagir et la première victoire de la saison a été le véritable déclic. Avant-hier, les Marsois ont réalisé leur troisième succès en cinq matches. Mieux encore, ils ont marqué quatre buts en un seul match alors qu’ils n’avaient réussi que... quatre buts durant les huit premiers matches ! C’est dire que tout a changé à la Marsa, et il a fallu de la patience au public, au staff technique et aux dirigeants pour voir  l’équipe rebondir et retrouver son meilleur équilibre.
Autres faits de la journée, cette cinquième défaite de l’A.S.K., qui a, pourtant, bien débuté sa saison. Une explication toutefois, les Kasserinois n’ont marqué que quatre buts en neuf matches. Du coup, leur classement actuel ne peut surprendre, même s’il faut reconnaître que le calendrier leur a été défavorable durant la phase aller.
Le S.T., auteur d’une chanceuse mais belle victoire à Béja s’approprie la cinquième place, juste derrière le quatuor des prétendants. On s’y attendait peut-être, mais on ne peut constater sans surprise la différence offensive énorme entre le leader (EST) et la lanterne rouge (ASK): Les Sang et Or ont marqué vingt-quatre buts alors que le néo-promu n’a visité les filets qu’à quatre reprises ! Ça veut tout dire...


Kamel ZAIEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com