Talabani critique Barzani: Pas de bases US au Kurdistan sans l’accord de Bagdad





Le Quotidien — Agences
Le président irakien Jalal Talabani, qui est également l’un des plus puissants chefs kurdes, a affirmé qu’il était "impossible" que des troupes américaines stationnent au Kurdistan irakien sans l’accord du gouvernement central.
"Les troupes américaines ne peuvent stationner au Kurdistan sans l’accord du gouvernement central car le Kurdistan fait partie de l’Irak et est soumis aux lois constitutionnelles du pays", a-t-il dit sur la télévision officielle Iraqiya.
Cette prise de position tranche avec celle de son rival, le président de la région autonome du Kurdistan, Massoud Barzani, qui s’était déclaré en faveur de l’installation de bases militaires américaines dans cette région du nord de l’Irak si les négociations sur l’accord de sécurité entre Bagdad et Washington échouaient.
Le mouvement du chef chiîte Moqtada Sadr s’est également opposé à cette proposition. "Nous rejetons les déclarations de Massoud Barzani. Cette position nous rappelle que les Kurdes demandent souvent la séparation (de l’Irak) et ces propos suscitent notre peur", a affirmé le porte-parole du mouvement Salah el-Obeïdi.
"Il y a une Constitution en vigueur dans le pays et ils doivent la respecter", a-t-il ajouté.
Barzani a déclaré lors d’une conférence à Washington : "tous les efforts visent actuellement à aboutir à la signature de l’accord mais si cela échoue et que les Etats-unis nous demandent de maintenir des troupes au Kurdistan, je pense que le Parlement, le peuple et le gouvernement du Kurdistan accueilleront chaudement cette requête".


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com