C.S.H.L. 0 – U.S.M. 3 : Rien ne va plus chez les Verts !





Le CSHL a essuyé une humiliante défaite à Radès, cette fois-ci, en Coupe de Tunisie, avec de graves conséquences, la démission de Mongi Bhar, le président du club, à l’issue de la rencontre.
Sous l’œil de l’entraîneur-adjoint, Laâbidi, gardé pour «sauver les meubles», l’équipe a, encore une fois, montré ses limites pour concéder une nouvelle défaite.
L’Algérien, Mustapha Biskri, appelé à suppléer Ridha Akacha, ne viendra pas. Encore un problème qui n’arrange pas les affaires du CSHL, dont l’assemblée générale est prévue, en principe, le 28 novembre.
A propos du match, il n’y a rien à dire, tellement le score est édifiant.
Saber Khlifa, a commencé par ouvrir le score pour les Monastiriens... contre son camp !
Pourtant, jusque-là la partie a été équilibrée, Ben Abdelkader, promu capitaine a centré la balle qui a été déviée par Khlifa dans les filets de Zitouni.
Les joueurs ont profité de ce coup du sort pour menacer le gardien Skhiri. Mais ni Cissé, ni Aïssaoui, ni encore Harrane n’ont pu vraiment inquiéter le gardien usémiste et sa défense.
En 2e période, les débats sont restés ouverts, mais l’USM a réussi à tripler la marque. En premier lieu par Sghaïer, suite à une bévue énorme du gardien Zitouni, ensuite par Amani sur un coup de pied arrêté de Ben Abdelkader.
Décidément, le CSHL n’est pas sorti de l’auberge et la démission de Mongi Bhar, n’est pas venue arranger les choses.


Moncef SEDDIK




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com