Notation: Des perspectives stables pour la SIAME





Tunis – Le Quotidien
L’agence internationale de notation « Fitch Ratings » vient d’abaisser les notes nationales à long et à court termes de la Société Industrielle d’Appareillage et de Matériels Electriques (SIAME).
Le communiqué de l’agence précise que cet abaissement des notes nationales reflète la détérioration significative du profil opérationnel et financier de la SIAME.
L’agence affirme, par ailleurs, que l’endettement de la SIAME a sensiblement augmenté au cours de l’année 2008 alors que sa flexibilité financière s’est nettement réduite.
Fitch s’attend à ce que le ratio de dette ajustée/EBITDAR atteigne 6,7 à fin 2008 comparé à 5,7 à fin 2007. La persistance d’un cash flow négatif dans un contexte de flexibilité financière réduite et en l’absence continue d’un soutien des actionnaires rendra SIAME fortement dépendante du refinancement bancaire. L’agence relève un accroissement des garanties financières en faveur des filiales qui atteignaient 3,4 millions de dinars à fin 2007 (2,2 millions de dinars à fin 2006).
L’agence s’attend, en outre, à une stabilisation des marges de la SIAME suite à la baisse des prix du pétrole et du taux de change euro/dollar, et c’est dans ce cadre qu’elle a modifié la perspective de la société de négative à stable. Cette modification a été, également, justifiée par les projets de la Société Tunisienne d’Electricité et de Gaz (STEG) d’augmenter la production nationale d’électricité, et qui pourrait offrir à la SIAME des opportunités de vente sur les deux prochaines années. Ficth s’attend, dans ce même contexte, à ce que les initiatives de la société destinées à repositionner son offre aient des effets positifs sur le renforcement de sa rentabilité au cours des prochaines années.
La SIAME est, en effet, un fournisseur local d’équipements de distribution électrique, notamment, les compteurs d’énergie, les accessoires de ligne basse tension et moyenne tension et les disjoncteurs. La société a aussi développé une activité de sous-traitance en faveur de quelques multinationales dont Sagem, Valéo, Tefal et Tyco.
Il importe de souligner, dans ce cadre, que la société, créée en 1976 par le gouvernement tunisien, a été rachetée ces dernières années par le groupe El Arem qui détient actuellement 28,6% de son capital à fin 2007. La société a été introduite à la cote de la Bourse des Valeurs Mobilières de Tunis depuis le mois de juillet 1999, avec 23% de son capital.


M.Z




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com