Tunisie – Europe : Pour un partenariat économique plus actif





Les partenaires, tunisiens et européens, se rencontreront lundi prochain à Tunis pour se pencher sur les défis et les opportunités de la nouvelle étape des relations économiques entre la Tunisie et l’Union Européenne.


Tunis – Le Quotidien
A l’initiative de l’Ambassade de France à Tunis, la Délégation de la Commission Européenne et la revue l’Economiste Maghrébin, un séminaire sera organisé, lundi 1er décembre 2008 à Tunis, avec pour thème, « les prochaines étapes de la libéralisation : investissement, agriculture et services».
Il s’agit d’un rendez-vous important qui devrait réunir près de 500 participants des deux parties afin de lancer des réflexions sur certains sujets, notamment les perspectives des relations économiques entre la Tunisie et l’UE au vu de la conjoncture actuelle et aussi au cours des prochaines années. Au cours d’une conférence de presse, tenue hier au siège de l’Ambassade de France à Tunis, pour présenter cette nouvelle manifestation, S.E Serge Degallaix, Ambassadeur de France, a valorisé ce genre de rencontre qui permettent d’échanger et d’approfondir les idées et les réflexions sur l’avenir des relations économiques entre les deux partenaires notamment avec le lancement d’une série de négociations portant sur la libéralisation des secteurs des services, les investissements et l’agriculture.
M. Degallaix a expliqué que ces négociations représentent une nouvelle occasion pour la Tunisie de consolider son avance par rapport aux autres partenaires de l’UE et devenir le premier à accomplir une zone de libre échange totale à l’horizon 2010.
L’Ambassadeur de France a mis l’accent sur la particularité des relations économiques entre la Tunisie et l’UE, qui enregistrent une dynamique remarquable depuis quelques années, et dont le potentiel de développement demeure encore important.
Et d’ajouter que cette nouvelle rencontre sera également l’occasion de traiter la demande lancée par la Tunisie pour négocier un partenariat renforcé avec l’Union Européenne qui lui permettrait de consolider sa position à la tête des partenaires de la rive sud de la Méditerranée.
Les débats porteront, en outre, au cours de ce séminaire sur l’impact de la crise financière actuelle sur les perspectives des relations économiques entre la Tunisie et l’UE.
« Nous sommes embarqués sur le même navire, donc nous aurons besoin de plus de coordination et de coopération pour parvenir à nous en sortir et à poursuivre notre développement », a conclu l’Ambassadeur de France.
De son coté, M. Bernard Philippe, Chef de la section relations politiques, économiques, commerciales, culture, presse et information auprès de la Délégation de la Commission Européenne à Tunis, a insisté sur l’importance du travail commun entre la Tunisie et les pays européens au cours de la prochaine période, en particulier au niveau des ressources de croissance.


Mohamed ZGHAL




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com