Adel Nefzi: «Confirmer notre redressement»





Après un inquiétant passage à vide, vous semblez retrouver vos sensations. Peut-on dire que les Clubistes n’ont plus à s’inquiéter à ce propos?
Tout joueur, surtout ceux qui jouent régulièrement, peut traverser une période difficile. J’en ai fait l’expérience mais heureusement que ça n’a pas trop duré. Je n’ai jamais douté et j’ai travaillé davantage pour retrouver la forme. Pour un gardien de but régulièrement sollicité, de telles situations sont normales. L’essentiel, c’est de ne pas céder au doute. A présent, je me sens beaucoup mieux et ce n’est plus qu’un mauvais souvenir à classer.
Nous sommes loin du solide C.A. dont la défense et son gardien de but avaient battu le record national d’invincibilité. Est-ce dû à la baisse de régime des défenseurs ou celui des keepers?
En football, toute performance revient à l’équipe entière. Si la défense encaisse plus de buts, c’est qu’il y a un équilibre collectif à retrouver car le travail défensif ne concerne pas uniquement quatre ou cinq joueurs. Nous sommes conscients de la nécessité de travailler davantage à ce niveau et je suis persuadé que nous allons être moins vulnérables à l’avenir.
Il y a  une semaine, vous avez peiné pour sortir un divisionnaire de la Coupe. Comment expliquer cette difficulté à vous imposer devant un adversaire beaucoup moins loti?
En Coupe, les divisionnaires disputent le match de leur vie pour s’attirer l’attention, et c’était  le cas pour le C.S.Makthar qui s’est bien battu. En plus, nous avons joué sur une pelouse en très mauvais état qui ne convient pas à une équipe technique. Il fallait gérer le match en évitant d’éventuelles blessures et même si c’était difficile, l’essentiel a été fait.
Vous affrontez cet après-midi le CSS qui vient de remporter la Coupe de la CAF face à l’Etoile. Ce match vient-il, à votre avis, au bon moment ?
Je pense que tous les matches sont difficiles et nous devons être très concentrés. Le fait que le CSS vient d’être sacré ne nous inquiète pas outre mesure car chaque match a sa propre vérité. Nous avons l’habitude de bien négocier nos déplacements à Sfax et je ne vois pas pourquoi ça va changer cette fois. Le C.A. est une équipe qui voyage bien et nous sommes les champions en titre. C’est dire que nous sommes prêts à affronter et à battre n’importe quel adversaire. Les Sfaxiens sont à prendre au sérieux mais ils ne partent pas avec plus de chances que nous   .
Le CSS dispose d’un compartiment offensif très performant. Comment comptez-vous le bloquer ?
Nous savons tout sur notre adversaire et nous avons joué contre ses meilleurs attaquants. Ils sont forts, mais il y a toujours une manière pour les contrecarrer. Le C.A. n’a rien à envier à son adversaire du jour et nous sommes déterminés à confirmer notre redressement et à rattraper notre retard sur le leader. Je m’attends à un match difficile mais je suis persuadé que nous demeurons capables de réaliser un bon résultat à Sfax.


Propos recueillis par Kamel ZAIEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com