Privatisation des Ateliers Mécaniques du Sahel





Privatisation des Ateliers Mécaniques du Sahel Les ouvriers s’inquiètent, le PDG rassure... Tunis-Le Quotidien enter La privatisation des Ateliers Mécaniques du Sahel (AMS) semble donner des soucis aux travailleurs. Ces derniers craignent des actions d’“assainissement social” dans le cadre de la restructuration de la société. Le secrétaire général du syndicat de base des AMS, M. Fethi Mamay, affirme sans verser dans le pessimisme que le plan de restructuration prévoit la division de la société en trois unités de production (visseries et serrures, inox et robinetterie), chose qui inquiète les travailleurs d’autant qu’elle pourrait être accompagnée d’un changement des statuts juridiques des AMS. “Les 613 ouvriers ne sont pas contre la privatisation, mais ils tiennent à être sûrs de préserver leurs acquis”, soutient-il. enter Contacté à ce sujet, M. Ammar Chaïeb, PDG des AMS, nous a précisé qu’il n’y aura pas de changement de statuts et que tous les employés préserveront leurs acquis. Il a également signalé que “la division de la société en trois unités n’est qu’une action d’organisation interne” en indiquant que “l’acquéreur est tenu à respecter les engagements de l’actuelle direction générale”. W.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com