Emplois “particuliers”





Emplois “particuliers” Il nous semble qu’il est urgent de réfléchir à la disponibilité d’une certaine main-d’œuvre dont nous ne semblons pas disposer, en tous cas pas en nombre suffisant. Il y a quelques semaines, par exemple, un hôtelier de Sousse nous confiait qu’il avait (lui et d’autres professionnels) toutes les difficultés du monde à trouver en qualité convenable des cuisiniers, des animateurs, des magiciens… Dans le même ordre d’idées, le président de l’UTICA a dit tout haut, il y a quelques jours, ce que des chefs d’entreprise pensent tout bas, à savoir que nos concitoyens rechignent de plus en plus à travailler comme gardiens, aides ménagères, manœuvres de bâtiment… Pour ce genre de problèmes, on peut penser à la formation mais peut-être aussi, comme l’ont suggéré certains professionnels, à “importer” nos besoins précis en la matière. Il y a sûrement d’autres options mais c’est maintenant qu’il faudrait examiner tout cela avant de se trouver confrontés à une “pénurie”. Manoubi AKROUT


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com