Musée de la civilisation et des arts islamiques de Raqqada: Pour une meilleure connaissance de la Méditerranée





Depuis le 2 décembre, une importante collection d’objets d’art, représentant le patrimoine culturel méditerranéen, trône dans la salle d’exposition du Musée de la civilisation et des arts islamiques de Raqqada. Un événement qui mérite le détour !
Les visiteurs de Kairouan ou ceux qui seront de passage par cette belle ville peuvent prendre un temps d’arrêt pour découvrir ses richesses. Suite à une belle randonnée dans les souks, les maisons, les mosquées… et la Médina de Kairouan, qui restent encore un éloquent témoignage de son prestigieux passé, le visiteur peut faire le détour pour visiter Raqqada, située au Sud-ouest de Kairouan, juste à 10 km. Ancienne résidence des princes aghlabides, Raqqada continue à être au carrefour des civilisations et au cœur de l’histoire. D’ailleurs, et depuis le 2 décembre et jusqu’au 31 mars 2009, le musée de la civilisation et des arts islamiques accueille une exposition sur le patrimoine culturel méditerranéen. «Qantara-patrimoine méditerranéen : Traversées d’Orient et d’Occident». 
Lancée dans le cadre du programme Euromed Héritage, visant à promouvoir le dialogue interculturel, et en collaboration avec l’Institut du Monde Arabe (IMA) de Paris, cette exposition permettra au grand public de découvrir une collection de 17 objets d’art en provenance des pays participants ainsi que 25 autres pièces de la collection dont dispose le musée de Raqqada. Des pièces qui racontent l’histoire des peuples de la Méditerranée et qui sont rassemblées grâce aux efforts croisés des directions du patrimoine et des antiquités des sept pays de la région euro-méditerranéenne. Il s'agit évidemment de l’Espagne, la France, la Tunisie, l'Algérie, le Maroc, le Liban et la Jordanie outre l'Egypte et la Syrie.
Les internautes qui veulent avoir une idée détaillée de cette exposition et du projet Euromed Héritage n’ont qu’à rejoindre l’adresse électronique suivante : www.qantara-med.org.
Un site très riche qui offre au visiteur des cartes, des textes, des images, des vidéos… sur les objectifs et les activités lancés dans le cadre de ce programme et ce dans quatre langues, à savoir le français, l’anglais, l’espagnol et bien sûr l’arabe.
De passage à Kairouan, ne loupez pas l’occasion de contempler cette belle collection. Invitation ouverte jusqu’à la fin de mars 2009.


Imen ABDERRAHMANI 




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com