Sidi Daoud: Il falsifie deux chèques et écope de 10 ans de prison





Tunis-Le Quotidien
Dix ans de prison, tel est le verdict rendu par un tribunal de Tunis à l’encontre d’un coursier travaillant pour le compte d’une petite société sise à Sidi Daoud (Banlieue Nord de Tunis). L’accusé a été arrêté suite à une plainte déposée par son employeur qui lui reproche d’avoir volé et falsifié deux chèques.
Les faits remontent au début de l’année 2008. Le coursier avait, en effet, fait irruption à l’intérieur du bureau de son patron où il avait dérobé deux chèques signés à blanc.
Un peu plus tard, l’accusé est allé encaisser un premier chèque d’un montant de cinq cents dinars avant d’aller remettre le deuxième chèque du même montant à un commerçant.
Arrêté, le coursier avait, à l’époque nié les faits. Mais les expertises avaient montré qu’il s’agissait bel et bien de son écriture. Mieux encore, l’accusé a été reconnu par le commerçant comme étant celui qui lui a remis le deuxième chèque.
Inculpé de vol et de falsification de chèques, le coursier a été traduit devant le tribunal priant, au passage, la cour d’être clémente à son égard.
Après les délibérations, la cour l’a condamné à dix ans de prison.


H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com