Des Israéliens incendient une autre maison palestinienne: Al Khalil à la merci des colons





Le Quotidien - Agences
Des colons juifs ont mis le feu hier à une maison palestinienne à Al Khalil, en Cisjordanie, annonce le porte-parole de la police palestinienne.
Les tensions se sont accrues à Al Khalil depuis qu'Israël a délogé de force, jeudi, une dizaine de familles de colons installées dans un bâtiment qu'elles affirmaient avoir acheté à un Palestinien.
Le propriétaire de la maison qui a pris feu hier avant l'aube, Nidal Aouaoui, a expliqué qu'une pièce bâtie sur le toit de son habitation avait été détruite par les flammes.
Le porte-parole de la police palestinienne, Ramadan Aouad, a attribué l'incendie à des colons juifs qui ont été vus, selon lui, fuyant les lieux alors que le feu se propageait dans le bâtiment.
La maison d'Aouaoui est entourée de maisons de colons.
De nombreux incidents ont éclaté en Cisjordanie après l'éviction d'une dizaines d'occupants d'une maison d'Hébron, jeudi, sur une décision de justice. Le même jour, trois Palestiniens ont été blessés par balles.
L'émissaire de l'Onu au Proche-Orient, Robert Serry, a appelé Israël à mettre un terme immédiat aux attaques contre des Palestiniens.
L'Etat juif a prétendu de son côté qu'il avait déployé davantage de troupes en Cisjordanie afin de prévenir de nouveaux incidents.
Mais le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad al Malki, a suggéré qu'Israël était "trop faible pour prendre des mesures contre les colons", qu'il a accusé de "faire la guerre" à son peuple, et il a demandé au Conseil de sécurité de l'Onu de se saisir du problème.
Les colonies juives sont considérées par les Palestiniens et les Occidentaux comme un des obstacles principaux au processus de paix.
Al Khalil, cité de 180.000 habitants où résident quelque 650 colons dans des enclaves protégées, est une des villes symboliques de cette situation conflictuelle.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com