A travers les régions





* Ariana : projets BTS
La Banque tunisienne de solidarité (BTS) a approuvé, durant les dix premiers mois de 2008, le financement, dans la région de l'Ariana, de 518 projets contre 74 durant la même période de 2007.
La BTS a permis de lancer 31 projets à la cité Ennassim (délégation de la Soukra) et 19 à la cité El Bassatine (délégation de Menihla).
Ces projets sont inscrits dans le programme présidentiel de promotion des quartiers populaires et de création de sources de revenu.
Depuis son lancement, la BTS a financé 4935 projets dans la région, pour un montant global de 39,5 millions de dinars.
Les diplômés de l'enseignement supérieur ont bénéficié de 1032 crédits financés par la BTS moyennant une enveloppe de 16,4 millions de dinars.
Jusqu'au 30 octobre 2008, environ 80% de ces crédits ont été remboursés.
Au total, 69,7 % des crédits accordés par la BTS ont été remboursés soit 11,62 millions de dinars.


* Gabès : Avancement du plan régional d'impulsion de l'emploi
Le plan régional d'impulsion de l'emploi et de création d'entreprises dans la région de Gabès a bénéficié, depuis le début de 2008 et jusqu'à fin novembre, à 11798 demandeurs d'emploi dont 2107 diplômés du supérieur.
Il réalise, ainsi, 91,62% de ses objectifs visant l'encadrement de 12877 demandeurs d'emploi dont 2041 diplômés du supérieur.
Les services fournis consistent en le recrutement direct de 3192 demandeurs d'emploi, l'insertion et la mise à niveau professionnelles au profit de 1230 jeunes, l'encadrement de 837 jeunes pour la création d'entreprise, la prise en charge de 3074 candidats par les programmes régionaux de l'emploi et de 3465 par les programmes du Fonds national de l'emploi.
Par ailleurs, la deuxième campagne régionale pour l'emploi se poursuit dans la région.
Elle vise le recrutement de mille demandeurs d'emploi dont 250 diplômés d'université.


* Nabeul : Réaménagement du carrefour de la grande Jarre
Les travaux de réaménagement du carrefour 7 novembre (place abritant la fameuse jarre géante) au centre de la ville de Nabeul devront bientôt démarrer.
Ils visent à faciliter la circulation sur ce principal point de passage entre Nabeul-ville, Nabeul- plage et les routes vers Tunis et Hammamet.
Le coût du projet est estimé à 116 mille dinars.
Il devra permettre d'éviter les embouteillages que connaît ce croisement aux heures de pointe, notamment durant la saison estivale et avec la grande affluence des touristes.
Le projet, dont les travaux doivent durer 100 jours, vise, également, à mettre en exergue le monument de la jarre symbolisant la ville de Nabeul, à améliorer l'esthétique de la place et à aménager des zones piétonnes.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com