Transport des hydrocarbures: La Sotrapil annule son projet de pipeline Sahel/Skhira





La Société de Transport des hydrocarbures par Pipelines « Sotrapil » vient d’annoncer l’annulation de son projet du nouveau pipeline devant relier la zone du Sahel à la Skhira, faute de rentabilité.


Tunis – Le Quotidien
Selon la direction générale de la société la rentabilité économique de ce projet, annoncé depuis l’introduction en bourse de la Sotrapil en 2001, ne sera pas importante comparée à l’investissement réservé pour son achèvement.
C’est ainsi qu’elle a décidé de le remplacer et d’utiliser le pipeline existant qui relie Sidi Kilani à la Skhira, racheté récemment, tout en l’adaptant aux techniques nécessaires au mode du transport des produits raffinés.
Cette annulation sera suivie par des modifications au niveau de la situation financière de la société. Sa direction générale a décidé, en effet, d’annuler l’augmentation du capital de 15.730.000 dinars à 22.880.000 dinars, programmée au cours de l’assemblée générale extraordinaire du 11 juillet 2007 pour le financement du projet. Elle a décidé, de même, d’annuler l’augmentation du capital de 22.880.000 dinars à 24.024.000 dinars, adoptée par l’assemblée générale extraordinaire du 13 juin 2008.
Le projet annulé du pipeline Sahel/Skhira, était censé tripler le chiffre d’affaires de la Sotrapil compte tenu de ses caractéristiques, de ses avantages en matière de transport des produits pétroliers entre ces deux régions.
La société comptait beaucoup sur ce projet dont la capacité nominale de transport est estimée à 2,5 millions de mètres cubes par an, sur une longueur de 185 km.
Le projet a dû enregistrer d’importants retards depuis son lancement, en dépit de l’intérêt qui lui était réservé par le management de la société, et a connu plusieurs difficultés en particulier financières qui ont été à l’origine de son annulation.
Il importe de rappeler que la Sotrapil, créée en 1979 et entrée en service en 1984, est l’unique transporteur de produits pétroliers raffinés, dits produits blancs, opérant en Tunisie. 
La société dispose, entre autres, d’une station de pompage à Bizerte, un pipeline multi-produits d’une longueur de 71 km reliant la raffinerie de Bizerte à la zone pétrolière de Radès, un autre pipeline multi-produits destiné au transport du jet aviation reliant la zone de Radès à l’aéroport Tunis-Carthage…


Mohamed ZGHAL




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com