Nouvelles mesures présidentielles pour promouvoir la formation professionnelle





Un conseil ministériel, tenu hier matin, sous la présidence du Président Zine El Abidine Ben Ali,
a été consacré à l'examen du système de la formation professionnelle et à la promotion de l'employabilité des ressources humaines.

Carthage — TAP
Le Conseil a passé en revue la situation du secteur de la formation et les moyens de promouvoir ses performances et son adaptation aux exigences de la qualité et aux besoins du marché en compétences spécialisées, à la lumière des objectifs du plan de développement et des besoins des grands projets programmés.
Le Chef de l'Etat a insisté sur la nécessité de parfaire les performances du secteur afin d'assurer la formation des compétences spécialisées dans diverses professions et de veiller à réunir les conditions favorables à la garantie de la qualité de la formation, notamment la mise à niveau du cadre des formateurs.
A ce sujet, le conseil a décidé ce qui suit :
- œuvrer à assurer la formation de formateurs dans les différentes spécialités, particulièrement dans les spécialités prioritaires (telles que le bâtiment et la construction métallique) tout en faisant participer le secteur privé de la formation et les professionnels ;
- ouvrir de nouvelles perspectives devant les lauréats parmi les diplômés de la formation professionnelle dans le but de former une élite de spécialistes dans les différentes professions;
- sélectionner un premier groupe de centres de formation qui servira de noyau pour la création d'un pôle actif de centres habilités à fournir une formation de haute qualité.
Le Chef de l'Etat a recommandé d'approfondir l'étude de certaines composantes de ce programme en vue d'entamer son exécution dans les meilleurs délais de manière à adapter le système de la formation à l'évolution des besoins du marché. Il a donné ses instructions pour confier le suivi de ce programme à une cellule de vigilance et de réflexion.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com