Les jeux dangereux interdits d’importation





A partir du 15 septembre 2003, les jeux dangereux n’ont plus droit de cité dans notre pays. Et ce dans le souci de préserver la santé, la quiétude et la tranquillité des citoyens dont beaucoup ont eu à se plaindre des risques qu’ils présentent. Mine de rien, ce petit bâtonnet muni d’un mèche et à l’air inoffensif, est capable de faire beaucoup de dégâts. Avortements, perte d’un œil, crises cardiaques, traumatismes psychiques, la liste est longue de ce qu’il peut causer comme nuisances, sans compter, bien entendu, la pollution sonore. Ce petit bâtonnier qui n’est autre que le banal pétard et qui sévit, notamment, pendant le mois de Ramadan et les jours de l’Aïd Al-Fitr, vient d’être neutralisé. Il est désormais interdit de séjour ainsi que d’autres jeux dangereux sur tout le territoire de la République. Les autorités publiques viennent de prendre cette décision fort salutaire pour tous, tant l’usage de ces jeux a fait vivre, aux paisibles citoyens des situations cauchemardesques, particulièrement aux femmes, aux personnes âgées et à ceux qui souffrent de maladies cardiaques. Cette décision vient en réponse à un ras-le-bal général et vise essentiellement les parents trop complaisants envers leurs enfants sous prétexte que ce genre de jeux ne présente aucun danger. On ne redoutera plus, maintenant, les effets nocifs de ces pétards et on ne verra plus, avec appréhension, la présence faufilante de ces gamins qui confondent malice et malfaisance. Un Ramadan tranquille, voilà une perspective qui réjouira plus d’un. A.C.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com