C.A.4 – J.S.0: Pas de quoi pavoiser !





Euphoriques, les Clubistes ! Certes, ils ont marqué quatre buts face à J.S., ce qui ne leur arrive plus souvent, mais pour les observateurs, les puristes du moins, cette éclatante victoire est due plutôt à la faiblesse de l’adversaire.
Il n’en reste pas moins, cependant, que ce succès est de nature à permettre au groupe de travailler dans une bonne ambiance, s’agissant en fait d’une victoire à la portée inestimable sur le plan moral.
Privé du stratège Oussama Sellami, qui a récolté trois cartons jaunes, le coach Abdelhak Ben Chikha a fait, encore une fois, confiance à Khaled Melliti pour tenir le rôle de régisseur, le préférant ainsi au jeune Nour Hadhria. Il faut dire que le technicien clubiste a opté pour l’expérience de l’ex-Etoilé, lequel peut également évoluer à n'importe quel poste de l’attaque.
Pour une fois, il aura en tout cas donné raison à son entraîneur, puisqu’il s’est montré très actif, profitant toutefois des espaces cédés par l’entrejeu adverse, qui a été pratiquement submergé.
Contrairement à son habitude Melliti n’a cependant pas tiré au but comme il le faisait si souvent, il a pu malgré tout tirer son épingle du jeu en orientant le jeu pour servir ses partenaires et les mettre dans de bonnes conditions.
Abdelhak Ben Chikha n’a pas hésité, non plus, à lancer Yassine Bouchaala d’entrée de jeu, laissant encore une fois le jeune prodige Hamza Messaadi sur le banc. Il faut avouer, là également, que l’un et l’autre n’ont pas jusque-là totalement convaincu. L’ex-Gabésien n’a pu en effet tirer profit de sa titularisation manquant lamentablement toutes les opportunités que ses partenaires se sont créées.
Il a également tendance à “s’oublier” pour se confiner dans des tâches inutiles en pure perte d’énergie et de concentration.
En conclusion, disons que les Clubistes n’ont pas  à se leurrer, quand bien même ils seraient revenus à un seul point du dauphin étoilé. Beaucoup de travail reste en tout cas à faire pour soigner certains automatismes, sinon les lacunes et les imperfections qui persistent encore.
On espère, par ailleurs, dans le camp clubiste que les nouvelles recrues puissent permettre au staff technique d’avoir un plus large éventail, d’autant que les challenges ne manquent pas au cours de cette saison.


M.A.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com