Hans Blix : Le pétrole, origine de la guerre contre l’Irak





Le Quotidien — Agences
L'ancien inspecteur de l'ONU, en Irak, Hans Blix, a déclaré que le pétrole était une des principales raisons de l'offensive américaine contre l'Irak, tout comme la première guerre du golfe Persique. «L'administration américaine, a affirmé Blix, avait menacé de ternir notre image, si l'on ne reproduisait pas, dans nos rapports sur les ADM en Irak, les points commandés par la Maison-Blanche».
L'ancien Chef des inspecteurs onusiens a, de même, précisé qu'il s'était rendu compte, lors de sa rencontre avec Dick Cheney, que la Maison-Blanche avait, déjà, préparé ses propres arguments à avancer et les démarches à entreprendre, au cas où l'équipe onusienne déciderait de s'opposer à ses exigences. "Washington était totalement déterminé à attaquer l'Irak, quels que soient les résultats des inspections", ajoute Blix qui a ensuite, rappelé que le Directeur général de l'AIEA, Mohammad el-Baradeï avait, déjà, jugé mensongères les allégations américaines formulées au Conseil de sécurité, concernant l'accord de coopération irako-nigérien sur l'uranium.
«L'affaire de l'uranium du Niger était l'un des principaux points qui prouvaient l'intervention flagrante des Etats-Unis, dans les affaires irakiennes, point évoqué par l'ancien Secrétaire d'Etat américain, Colin Powell, quelques semaines avant l'attaque contre l'Irak», a relevé Hans Blix qui a, par ailleurs, indiqué être prêt à témoigner devant un tribunal international, au sujet du caractère mensonger des allégations américaines sur les ADM en Irak. "L'administration américaine avait présenté d'autres faux prétextes pour attaquer l'Irak, notamment, lutter contre Al-Qaida; or, à l'époque, ce réseau n'existait pas, en Irak, et il ne s'est infiltré, dans ce pays, qu'après le déclenchement de la guerre", a conclu Hans Blix.
Quant au prétexte ridicule d'attaquer l'Irak, pour le libérer et le transformer en un pays démocratique, Blix s'est demandé s'il était nécessaire d'établir la démocratie via la guerre. Blix a souhaité que le nouveau gouvernement américain entreprenne d'autres démarches, sans avoir recours à la violence.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com