Ecoulement des eaux pluviales : L’état d’alerte est de mise





En prévision des fortes pluies, un programme de prévention a été préparé par la municipalité de Tunis, le ministère de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire, l’Office national de l’Assainissement sanitaire et la Protection civile. enter enter Tunis-Le Quotidien enter Mieux vaut prévenir... Tel est l’objectif partagé par la municipalité de Tunis avec le Département de l’Equipement, l’Office national de l’Assainissement sanitaire (ONAS) et la Protection civile, afin de parer à d’éventuels risques des fortes pluies. enter Les inondations enregistrées l’hiver dernier et les dégâts qui en ont découlé, ont certainement permis de délimiter les zones ainsi que les régions les plus exposées à de tels incidents. enter En effet, et depuis l’été, les services compétents ont procédé à l’assainissement des oueds ainsi que des cours d’eau. Actuellement et en raison des pluies, un suivi quotidien est assuré au niveau des différentes rues de la capitale pour collecter d’abord les ordures pouvant gêner l’écoulement des eaux et intervenir en cas de besoin. enter Pour ce qui est du programme de prévention, M. Ridha Meksi, directeur de la propreté à la municipalité de Tunis et président de la cellule des catastrophes précise que ce programme a été préparé au niveau des différentes régions dans le but de déterminer les zones bleues. Ces dernières sont celles particulièrement exposées aux risques des crues d’eau. En plus de l’identification des zones noires susceptibles d’être carrément inondées. enter S’agissant de la prévention contre les risques des fortes pluies au niveau du gouvernorat de Tunis, on enregistre des zones qui sont traitées chaque année. enter D’autres sont inscrites dans le Xème Plan en vue d’être prises en charge d’ici 2006. Parmi ces zones, on cite la rue d’Italie au niveau du pont de l’avenue de la République et le GP1 au niveau de Jebel Jelloud. enter Quant aux zones, dont le traitement se fait annuellement, on relève Sidi Hassine, El Hraïria, Cité Hellal, Séjoumi, etc... enter Ces jours-ci, l’état d’alerte est maintenu dans les différentes structures concernées par l’écoulement des eaux, afin d’intervenir auprès des citoyens dans les situations extrêmes. enter enter M.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com