Walid Yaken, sous la casaque auriverde ?





Sachant que le poste d’arrière droit constitue le maillon faible actuellement à l’ASM, en défense, la convoitise d’un postulant émérite sur ce flanc, se fait de plus en plus pressante. En effet, les deux joueurs aux services desquels Bira a eu recours, à savoir Khémili et Jelassi, n’ont pas totalement convaincu. C’est ainsi que Walid Yaken, qui vient de rompre son contrat avec l’ESS, pourrait constituer la solution idoine pour les Marsois. L’ancien Cabiste, Sang et Or et Etoilé, est, selon une source marsoise crédible, sur le point de rallier le Chtioui, si ce n’est déjà fait.

W.S.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com