Industrie : « Assad » sur la bonne voie





Selon l’intermédiaire en Bourse MAC Sa, la société Assad dispose encore d’un potentiel de développement important grâce notamment à ses performances remarquables.
Tunis – Le Quotidien
L’intermédiaire en Bourse « MAC Sa » vient de publier une étude d’évaluation des performances et des perspectives de la société l’Accumulateur Tunisien « Assad ».
Cette nouvelle étude met en valeur les performances de Assad au cours des dernières années et en particulier au cours du premier semestre de 2008 qui a été marqué par la progression de 41% du chiffre d’affaires de la société, grâce à une bonne tenue de ses exportations.
Ces performances considérables ont été enregistrées au niveau des différentes filiales de la société, notamment celle algérienne qui a commencé à générer des bénéfices en 2008, et a même enregistré un résultat net de 0,370 million de dinars.
Selon la même étude, la société Assad compte installer une nouvelle ligne d’assemblage de batteries dont l’entrée en exploitation est prévue pour le deuxième semestre de 2009, et qui permettra de doubler la capacité d’assemblage dans les années à venir.
Pour ce qui est des réalisations pour l’ensemble de l’exercice 2008, l’étude précise que le management de la société table sur un chiffre d‘affaires en progression de 20%, alors que le résultat net prévisionnel devrait dépasser les 5 millions de dinars. La filiale algérienne, quant à elle, sera bénéficiaire et dégagerait un résultat net de 1 million de dinars à fin 2008.
Au niveau des perspectives de développement pour les années à venir, l’étude montre que la société a mis en place une stratégie orientée vers deux principaux volets,  à savoir l’amélioration de la gestion de la production et le renforcement de ses parts de marchés à l’export.
L’intermédiaire en bourse MAC Sa n’a pas caché ses craintes, quant à la baisse de la production des fabricants de batteries « première monte qui pourrait constituer une menace pour Assad d’autant que ces concurrents pourraient migrer vers les batteries de rechange afin de combler leur manque à gagner sur les batteries première monte».
Cela dit, MAC Sa pense que la force commerciale, l’expertise et la notoriété de Assad dans ce domaine sur certains marchés à l’export et notamment en Europe, pourraient jouer en sa faveur. 


M.Z.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com