Economusée «Eden palm» à Tozeur : Voyage au cœur des trésors cachés du palmier dattier





Un économusée qui célèbre le palmier dattier, les produits dérivés de cet arbre emblématique des oasis du sud tunisien et les différentes activités artisanales qui s’y rattachent ouvrira prochainement ses portes à Tozeur. Eclairage sur ce projet qui donnera à coup sûr une plus-value supplémentaire aux produits du tourisme saharien.

Tunis - Le Quotidien
Installé dans un site enchanteur en plein cœur de l’oasis de Tozeur dans une palmeraie à moins d’un kilomètre du centre ville, l’économusée «Eden palm» qui ouvrira ses portes en février prochain se veut un voyage envoûtant au cœur des trésors cachés du palmier dattier. «Cet arbre emblématique du désert et pivot de l’activité économique de la région du Djérid est jusqu’ici très sous-exploité en tant qu’attraction touristique en Tunisie», note Karem Chokmani, promoteur du projet qui avait grandi au milieu des palmiers dattiers longilignes dans les oasis de Tozeur. Issu d’une famille de phéniciculteurs (cultivateurs du palmier dattier) à Tozeur, cet investisseur a été baigné dès son jeune âge dans l’univers fascinant du palmier dattier. C’est au Québec, où il avait poursuivi une formation d’ingénieur agronome, qu’il a découvert le concept d’économusée. «A la différence d’un musée, un économusée est une entreprise privée tenant à la fois de l'atelier et du musée permettant au public de se familiariser avec un métier traditionnel ou un produit emblématique d’une culture bien déterminée. Cette entreprise se finance par les droits d’entrée et par la vente de ses produits», précise M. Chokmani.
De retour au bercail, il a décidé de perpétuer la tradition de ses ancêtres à sa façon tout en participant à la promotion du tourisme saharien. «En m’inspirant de ce concept canadien d’économusée, j’ai voulu à travers la création d’Eden Palm redonner enfin au palmier dattier la place qui lui revient dans le paysage touristique et culturel de la région du Djérid», indique-t-il.


Visites guidées
L’élément central de cet économusée, premier en son genre en Tunisie, est constitué d’un espace réservé à l’exposition permanente sur le palmier dattier, où sont présentés les éléments géographiques et historiques relatifs à la phéniciculture. Des visites guidées en différentes langues sont offertes aux visiteurs.
Les visites débutent dans les salles d’expositions pour continuer à l’extérieur, dans les palmeraies. Un parcours a été spécialement aménagé dans les oasis pour permettre une découverte interactive des activités agricoles reliées à la culture du palmier. Les visiteurs ont également la possibilité de découvrir des techniques et des équipements de production des articles de l’artisanat à base des produits du palmier. «La clientèle pourra non seulement voir des artisans en création, mais aussi manipuler la matière première jusqu’aux outils de confection, tout en étant en contact avec les artisans», indique M. Chokmani.
De retour à l’intérieur de la salle d’exposition permanente, la dégustation d’une sélection de dattes et des produits dérivés fabriqués sur place constitue le couronnement de la promenade. «Le concept muséographique a été développé et réalisé en collaboration de deux prestataires de services canadiens d’ingénierie culturelle, à savoir GID Design Inc. et Museoconseil Inc», ajoute le promoteur.


Vente de produits dérivés
Grâce à un partenariat stratégique avec Jardin d’Eden, une société nouvellement créée spécialisée dans le conditionnement et la transformation des dattes dont M. Chokmani est le principal actionnaire, Eden Palm offrira aux visiteurs une large panoplie de services additionnels. Il s’agit essentiellement de la vente de différentes variétés de dattes fraîches de qualité supérieure, de produits dérivés à base de dattes (confiseries et pâtisseries fines, sirop, confiture, gelée, etc.) et du palmier (cœur de palmier, jus, vinaigre, etc…) et d’objets d’artisanat à base ou à thème du palmier dattier comme les produits de vannerie, objets décoratifs et les bijoux.
Eden palm comporte aussi un café-terrasse, où il sera possible de déguster les multiples pâtisseries et confiseries à base de dattes, spécialité de la maison outre la possibilité de privatiser certains espaces pour la tenue d’événement spéciaux ou des soirées privées.


Walid KHEFIFI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com