Walid Teyeb : «Calme et concentration»





Depuis la saison écoulée, Walid Teyeb est devenu un élément-clé dans le dispositif espérantiste grâce à son abattage et à son dévouement. Aujourd’hui, il aura à contribuer à la réussite de son club dans un derby toujours disputé.
L’Espérance vient de connaître un coup d’arrêt à Jendouba. Cela ne vous met-il pas dans une obligation de résultat cet après-midi ?
Il faut signaler d’abord que mercredi dernier nous étions dans l’incapacité d’exprimer notre meilleur football vu l’état lamentable de la pelouse. Cela dit on n’a épargné aucun effort pour nous y adapter et obtenir une victoire importante.
Les choses étant ce qu’elles sont, on doit aujourd’hui récupérer les deux points perdus face aux Jendoubiens.
Aujourd’hui, vous rencontrez les Stadistes dans un derby toujours indécis, comment allez-vous l’aborder ?
Lors de cette phase retour, tous les matches seront difficiles à négocier, car il y aura en face des clubs qui luttent pour le maintien ou pour le titre. Il faut dont être prêts sur tous les plans pour réussir nos sorties, à commencer par le match d’aujourd’hui.
Quel jugement portez-vous sur l’adversaire stadiste?
C’est une équipe qui a beaucoup progressé cette saison et qui vient de se renforcer notablement. Si elle est dans un bon jour, elle peut nous causer des problèmes.
Où résidera, selon vous, la clé du match ?
Incontestablement au niveau de la concentration. Un match dure parfois plus de 90 minutes et il y aura toujours du temps pour marquer et gagner. Il faut donc garder son calme dans les moments forts et chercher à imposer son jeu dès le premier quart d’heure.
L’importance du résultat ne risque-t-elle pas de peser sur le mental des joueurs ?
Nous sommes habitués à la pression et aux victoires face aux Stadistes.
Il est vrai que le succès est impératif mais je pense qu’il ne faut pas accorder beaucoup de valeur au classement.
On foulera le gazon pour gagner et c’est tout. D’ailleurs, il est encore tôt pour parler de sacre. Le chemin est encore long et semé d’embûches. Il faut donc aller match par match et tout viendra au moment opportun.
Sur le plan personnel, les observateurs vous reconnaissent les efforts gigantesques que vous déployez au niveau de la récupération mais parfois vous manquez de concentration en phase offensive. Un commentaire!
Il est logique que lorsque je fournis beaucoup d’énergie dans la récupération du ballon, je manque de lucidité en phase de conclusion.
Mais, rassurez-vous, je me soigne à ce niveau-là.
Propos recueillis par


Jamel BELHASSEN




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com