Mercredis de la création d’entreprise : Les investisseurs valorisent





les récentes mesures présidentielles Le nouveau rendez-vous de la campagne nationale des mercredis de la création d’entreprise a été placé sous le thème des récentes mesures présidentielles conjoncturelles au profit des entreprises exportatrices.

Tunis – Le Quotidien
Le siège de l’UTICA a abrité, hier, la nouvelle rencontre des mercredis de la création d’entreprise organisée conjointement avec le ministère de l’Industrie, de l’énergie et des PME, et placée sous le thème des nouvelles mesures présidentielles dont l’objectif est d’aider les entreprises exportatrices dans la conjoncture économique actuelle.
Cette rencontre a été une occasion pour rappeler les caractéristiques de la situation économique actuelle, et inciter les entreprises exportatrices tunisiennes à doubler d’efforts afin de dépasser cette conjoncture difficile, tout en tirant profit des récentes mesures présidentielles mises à leur disposition.
M. Afif Chelbi, ministre de l’industrie, de l’énergie et des PME, a rappelé, au cours de la séance d’ouverture de cette rencontre, les réalisations de l’industrie tunisienne au cours de l’année écoulée. Il a souligné que les exportations industrielles tunisiennes ont connu une évolution de 20% en 2008, à 18720 millions de dinars, notant qu’une régression de 1,5% a été enregistrée au niveau des exportations manufacturières au cours des deux derniers mois de l’année dernière.
M. Chelbi a expliqué, dans ce même contexte, que la crise internationale actuelle sera à l’origine de certaines difficultés économiques pour les entreprises tunisiennes au cours de 2009, ajoutant qu’elle leur ouvrira, tout de même, de nouveaux horizons, notamment au niveau des investissements…
Le ministre a mentionné que les entreprises tunisiennes doivent bien se préparer pour pouvoir tirer pleinement profit de ces horizons, notant que les récentes mesures présidentielles visent à les soutenir afin d’être plus compétitives et parvenir à dépasser cette conjoncture difficile avec moins de dégâts.


* «Travailler deux fois plus pour gagner la même chose»
Pour sa part, M. Hédi Djilani, président de la Centrale Patronale, a affirmé que l’année 2009 sera aussi difficile que prévu, d’autant que les principaux partenaires économiques de la Tunisie, à savoir les pays de l’Union Européenne, ont été énormément touché par la crise actuelle, et souffriront encore de plusieurs difficultés économiques.
M. Djilani a expliqué que cette conjoncture oblige toutes les parties à se concentrer sur la préservation des acquis économiques de la Tunisie. «En 2009, on doit travailler deux fois plus pour gagner la même chose, voire même ne rien gagner au cours de cette année», a-t-il noté.
Le président de l’UTICA a appelé, par la même occasion, les hommes d’affaires tunisiens à doubler d’efforts et à être à la hauteur de la confiance du Chef de l’Etat, dont les récentes mesures témoignent de l’intérêt qu’il leur porte.
Il les a invités, également, à développer leurs investissements au niveau des différentes régions, notamment à l’intérieur du pays, afin de préserver l’équilibre régional de la Tunisie, et favoriser la création de nouveaux emplois dans les régions.


Mohamed ZGHAL




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com