Soldat Shalit : Israël «plus souple» sur un échange de prisonniers





Le Quotidien-Agences
Les responsables israéliens ont assoupli leur position sur les conditions de libération de prisonniers palestiniens en échange du soldat israélien Gilad Shalit détenu par le Hamas, a indiqué hier la radio militaire israélienne.
Plusieurs ministres, dont la chef de la diplomatie Tzipi Livni, ainsi que le chef du Shin Beth (service de sécurité intérieure), Youval Diskin, acceptent désormais la libération de la plupart des détenus dont le mouvement islamiste palestinien exige l'élargissement en échange du soldat, a ajouté la radio.
Selon elle, ces responsables estiment que le Hamas, au pouvoir à Gaza, est sorti "très affaibli" de l'opération militaire israélienne de 22 jours contre le territoire palestinien. La libération de détenus du Hamas ne permettrait pas à ce mouvement de se renforcer, ont-ils estimé.
Le Premier ministre Ehud Olmert a pour sa part affirmé aux journalistes que "l'opération militaire à Gaza a permis de créer une dynamique susceptible de permettre d'accélérer la libération de Gilad Shalit. Je n'en dirais pas davantage pour le moment".
Selon la radio, Olmert qui doit quitter le pouvoir après les élections du 10 février, espère obtenir avant le scrutin la libération Gilad Shalit, capturé en juin 2006.
Le conseiller politique au ministère israélien de la Défense, le général de réserve Amos Gilad, se trouvait hier au Caire pour reprendre les discussions avec les Egyptiens qui jouent le rôle d'intermédiaires avec le Hamas sur le dossier de la trêve à Gaza et celui de Gilad Shalit.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com