BASKET : Play off (3e J.) : Quatre dauphins, main dans la main





La troisième ronde a été porteuse d’enseignements multiples, tels que la première défaite du CA et du SN, première victoire de l’ESS et la confirmation de  l’USM, beau tombeur des Potiers.
Au Gorjani, la tendance d’avant-match accordait un léger avantage aux Clubistes, impressionnants de régularité depuis plusieurs semaines,  contre la persistante inconstance des Zahrois. Ces derniers ont, une nouvelle fois, prouvé qu’ils restaient toujours capables du meilleur comme du pire. Le match proprement dit a fonctionné en alternance, avec un premier Q.T. en faveur d’EZS, aidée, il faut le reconnaître par une affligeante et inhabituelle indigence des Clubistes, en attaque (seulement 6 points marqués). Réveil tonitruant des Amri et consorts en seconde période et les Zahrois d’en faire autant au cours du troisième Q.T. La victoire pouvait pencher d’un côté comme de l’autre et ce sont finalement les visiteurs qui eurent le dernir mot par la plus petite marge.
Evolution du score par Q.T.: (6 - 11), (27 - 23), (46 - 47) et (71 - 72)


A Radès, l’ESS, dos au mur après deux revers consécutifs, a superbement réagi, alliant le résultat à la manière. Les protégés de Ridha Laâbidi ont donc mis tout le monde d’accord sur leurs réelles prédispositions. En face, les Radésiens n’eurent pas leur rendement habituel, comme au cours du deuxième Q.T. où ils ne signèrent que 4 points. Leur réveil fut bien tardif et ils durent finalement s’avouer vaincus sur un écart substantiel de 25 points.
Evolution du score par Q.T.: (13 - 19), (17 - 37), (26 - 54) et (49 - 74)


A Monastir, les Bleus ont confirmé leurs progrès. En effet, battre le SN n’est pas donné à quiconque. Et comme ce fut le cas à Ezzahra, samedi dernier, la bande à Gharbi a su magistralement négocier les moments cruciaux, comptant notamment sur une défense excellemment organisée.
Evolution du score par Q.T.: (11 - 14), (33 - 28), (48 - 46) et (63 - 58)

* Wahid SMAOUI

* Play out (3e J.) : Première victoire de l’A.S.Hammamet

Le fait le plus marquant a été la première victoire de l’ASH. Le CSC, pour sa part, est parvenu à tenir en respect une bien coriace JSM.
Le leader, la JSK, n’a pas eu trop à se déployer, signant dans la foulée un troisième succès successif. Les Kasserinois, conscients de la différence de classe, n’ont pas démérité, ne concédant à la clé qu’un écart de 10 points. Les Locomotives, de leur côté, appréhendaient à juste titre leur match contre la JSM qui était sur deux victoires d’affilée. Et après des débats âprement disputés, ils firent prévaloir leur métier un tantinet autrement consommé.
Enfin, le bras-de-fer entre les deux lanternes rouges est revenu à l’ASH qui sut s’imposer de justesse. Les viticulteurs restent bons derniers, étant les seuls à n’avoir pas encore goûté à la saveur de la victoire.


W.S.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com