Ben Ali : Consolider la couverture de toutes les régions en médecine d’urgence





Carthage - TAP
Un Conseil ministériel, tenu, hier, sous la présidence du Président Zine El Abidine Ben Ali, a été consacré à l'examen du secteur de la médecine d'urgence et des perspectives de son développement à la lumière des objectifs tracés, en la matière, dans le programme électoral pour la Tunisie de demain.
Le Conseil a passé en revue l'état de ce secteur et les réalisations qu'il a enregistrées au niveau de la couverture des régions par les services d'urgence à travers l'augmentation du nombre de ses sections portées à 182 et l'installation de 14 services médicaux itinérants de secours et de réanimation et, particulièrement, par la création d'un pôle de médecine d'urgence à Ben Arous (Centre de traumatologie et des grands brûlés), outre le renforcement de ce secteur en équipements nécessaires et en ressources humaines.
Le Conseil a examiné les moyens à même de promouvoir davantage le système de la médecine d'urgence et décidé les mesures suivantes :


1/ Au niveau de la consolidation de l'infrastructure :
- Parachèvement de la généralisation des services mobiles d'urgence et de réanimation (SMUR) avant la fin 2011
- Parachèvement, dans les plus brefs délais, de la réalisation du projet du nouveau siège du service d'aide médicale urgente (SAMU) à Tunis
- Parachèvement de la réalisation du nouveau siège du service d'aide médicale urgente (SAMU) du Nord-Ouest, à Jendouba
- Construction d'un nouveau service d'urgence à l'hôpital Charles Nicolle


2/ Au niveau du développement des ressources humaines:
- Donner la priorité au renforcement en ressources humaines nécessaires, des services d'urgence et des services mobiles d'urgence et de réanimation.
- Consolider la formation spécialisée en créant de nouvelles catégories d'agents et en assurant leur formation et leur initiation dans les écoles publique de santé.


3/ Au niveau des procédures organisationnelles et de la coordination des interventions:
- Réviser les modalités relatives à la gestion des cas d'urgence et mettre en place un numéro unique de téléphone pour les secours et les urgences.
- Créer des centres régionaux pour accueillir les demandes de secours et les cas d'urgence et coordonner les interventions des parties concernées en les raccordant au numéro unique d'urgence et de réanimation.
Le Président de la République a, d'autre part, recommandé de veiller à la concrétisation de ces dispositions de manière à consolider la couverture de toutes les régions du pays en médecine d'urgence, assurer les interventions rapides, améliorer la qualité des services offerts au citoyen et accélérer la généralisation de la médecine spécialisée à toutes les régions du pays d'ici fin 2009.
Le Chef de l'Etat a souligné la nécessité de trouver les solutions adéquates susceptibles d'assurer la permanence des services, dans les structures médicales, tout au long de la journée, en vue d'alléger l'encombrement dans les services d'urgence.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com