Zones industrielles : Comment renforcer les capacités de gestion durable ?





La première session de formation Gestion durable des zones Industrielles (GEDZI) adressée aux directeurs des Groupements de maintenance et de gestion (GMG) vient d’être clôturée. Une formation qui a été organisée et financée par la Coopération technique allemande (GTZ) et le Centre d’activités régionales pour la production propre de Barcelone (CAR/PP) et à propos de laquelle vient d’être organisée une réunion au Centre de vie du GMG de la zone industrielle Soukra- Aéroport, avec  l’appui du ministère de l’Industrie, de l’Energie et des PME.


Tunis - Le Quotidien
La formation-conseil GEDZI vise à renforcer les compétences, capacités et la performance des directeurs des GMG pour une gestion durable des zones industrielles. Le cycle de formation ne s’arrête pas là puisqu’il aide également ces responsables à organiser une mise en place de plans d’action qui veilleront à ce que le processus d’amélioration soit continu.


Méthode, pour des zones industrielles plus fonctionnelles
Au cours de 4 sessions de formation interactives d’une durée moyenne de 3 jours, les gestionnaires des ZI découvrent des méthodes innovantes et efficaces pour améliorer les effets économiques, organisationnels, sociaux et environnementaux de la gestion des zones et de leurs entreprises.
Basée sur le principe de formation-action, les formations vont du diagnostic de la zone industrielle à l’évaluation et la documentation des mesures réalisées en passant par l’évaluation des mesures mises en œuvre par les GMG et appui à la maîtrise des difficultés rencontrées ainsi que la réflexion sur des problèmes spécifiques.
A la fin de chaque formation, les participants réalisent leurs plans d’action dans leurs ZI respectives. Ces plans d’actions sont également enrichis lors des rencontres réseau des GMG. De plus, entre les formations, les GMG sont accompagnés dans leur processus de développement organisationnel, par des consultants qui effectuent des visites et des réunions de travail sur le terrain.
Ce cycle de formation, qui s’étend à cinq zones industrielles de la région du Grand Tunis, est en cours d’application pour cinq autres ZI dans d’autres régions du pays.
Selon les participants, cette formation leur a ouvert les portes des expériences  allemande et espagnole, leur a permis  de mieux appréhender leur rôle au sein de la zone, les a encouragés à des relations plus fortes avec les autres acteurs des zones industrielles.


ReCapZI fonctionne grâce à la coopération bilatérale
La GEDZI est l’un des outils offerts par le projet bilatéral tuniso-allemand ReCapZI (Renforcement des Capacités de la Gestion durable des Zones Industrielles), financé par le ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) et réalisé par la GTZ en partenariat avec notre ministère de l’Industrie, de l’Energie et des PME. En plus de la formation-conseil GEDZI, d’autres prestations du projet ReCapZi renforceront la structure des GMG (appui à un réseau, des formations spécifiques…)
Selon Mme Samira Ben Amara, DG des Stratégies industrielles au ministère de l’Industrie, de l’Energie et des PME, ReCapZI complète les efforts nationaux pour améliorer les moyens financiers à disposition des ZI dans un cadre de l'auto-gestion intégrée. À cette fin, les GMG  vont bénéficier d’un décret pour l’établissement d’un mécanisme de recouvrement automatique des cotisations des entreprises à travers une rubrique spécifique additionnelle dans les factures de la STEG. Cette procédure va permettre d’exonérer les GMG de la tâche de la collecte des cotisations et, en même temps, faciliter la création de nouveaux GMG. Elle souligne également l’importance des Centres de vie comme une source de revenus additionnelle pour les GMG. Pour cela, l'AFI compte leur céder des lots de terrain à des prix symboliques pour les y édifier.
Autant d’initiatives dont le but est de lancer une réforme globale de la gestion des zones industrielles pour améliorer leurs performances organisationnelles et environnementales et leur rendement économique tout en augmentant leur attractivité au niveau national, voire international. Le programme GEDZI pour les GMG du Grand Tunis n’est qu’un début !

Manoubi AKROUT
manoubi.akrout@planet.tn

* Mesures mises en application par les 5 zones industrielles du Grand Tunis

ZI Soukra-Aéroport
-Amélioration  de la situation des transports à travers l’aménagement d’un rond point
-Amélioration de l’infrastructure des kiosques à sandwich
-Renouvellement du réseau des eaux usées
-Aménagement des espaces verts
-Mise en service du centre de vie (bureau GMG, salle de réunion)
-Amélioration du service rendu par le GMG : emploi du directeur GMG
-Proximité de services publics et privés (bureau police/municipalité/banque/restaurant/service d’impression)
-Amélioration de la sécurité : création d’un poste de police pour la ZI (dans le centre de vie)
-Amélioration de la qualité du nettoyage


Z.I. Ben Arous
-Mise en place d’un système de sécurité
-Gestion plus efficace des zones vertes : arrosage goutte à goutte
-Aménagement de zones vertes
-Réhabilitation du réseau d’éclairage publique
-Amélioration de la signalétique (panneaux)
-Prévention des inondations : entretien du bassin  d’orage et élimination des branchements sauvages
-Déclenchement d’un processus pour identifier un terrain pour construire un centre de vie
-Changement de stratégie de communication : méthode d’invitation aux Assemblées Générales, projet de site web et d’un bulletin d’information


Z.I. Mghira
-Amélioration de la communication entre le GMG et les entreprises : réalisation d’une brochure
-Nettoyage de l’artère principale de la ZI
-Aménagement de clôtures des terrains nus pour éviter l’apparition de décharges sauvages
-Amélioration de la mobilité du directeur GMG : achat d’une voiture
-Déclenchement d’un processus pour la fusion des 3 ZI de Mghira
-Construction d’un pont pour traverser la RN3
-Meilleure collecte des déchets ménagers dans la rue


Z.I. Bouargoub
-Mobilisation des entreprises pour participer au financement de la réhabilitation
-Déclenchement du processus de réhabilitation
-Intensification de la communication entre GMG et entreprises (lettre d’information, porte à porte par le nouveau directeur)
-Amélioration des services du GMG par le recrutement d’un directeur
-Aménagement d’un bureau pour le GMG
-Prospection d’un terrain pour construire un centre de vie
-Meilleure gestion des déchets dans les espaces communs
Z.I. Ben Arous Nord
-Amélioration de l’entretien du réseau  des eaux pluviales (curage, remplacement des couvercles)
-Aménagement des espaces communs (bancs publics et  espaces verts)
-Création de stationnement au moindre coût en coopération avec les entreprises
-Meilleure communication avec les entreprises : création d’un site Web
-Remise en service du poste de police


M.A.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com