Maliki appelle les Irakiens à voter en masse





Le Quotidien-Agences
Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki a appelé hier les Irakiens à se rendre en masse aux urnes lors des élections provinciales du 31 janvier, espérant atteindre "70 à 80%" de participation, lors d'un discours à Bagdad.
"Votre participation à ces élections est le prix à payer pour garder votre liberté dans ce pays. Vous avez la chance de pouvoir choisir librement", a lancé Maliki, dans un discours prononcé devant des chefs de tribus à Bagdad.
Il a exhorté les chefs de tribus à "encourager les gens à venir voter afin que nous ayons un taux de participation dont nous puissions être fiers".
"Même si certains de nos citoyens ne sont pas satisfaits des résultats des actuels conseils provinciaux" élus en 2005, qui seront renouvelés lors des élections dans 14 des 18 provinces du pays, "ils devraient néanmoins participer" afin d'élire "les meilleurs candidats pour reconstruire l'Irak", a-t-il ajouté.
"Le meurtre de tel ou tel candidat ne doit pas influencer les élections, et je suis sûr que cela n'a pas influencé le peuple. Nous allons assurer la sécurité des élections", a promis Maliki.
Les leaders politiques sont régulièrement visés en Irak. Le 16 janvier, un candidat de la liste du Premier ministre a été abattu près de Hilla (120 km au sud de Bagdad), dans la province de Babylone.
Par ailleurs, outre les meurtres, "certains veulent influencer ces élections et exercer des pressions, par exemple en achetant des voix. Vous savez que ceci est «haram»  ainsi que l'a indiqué la «Marjaïya»", a rappelé le Premier ministre.
Maliki a de nouveau prôné un Etat central fort, un message qu'il répète depuis plusieurs mois.
"Le problème de l'unité de l'Irak est dans la conscience de chaque Irakien. Un Irak uni est un Irak fort. Sans gouvernement central, l'Irak ne peut s'opposer aux ingérences étrangères", a-t-il estimé.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com